Actualités web

Epidémie de cholera en Haiti : Action contre la Faim se mobilise

https://i0.wp.com/media.rtl.fr/online/image/2008/0719/695561_Le-logo-de-l-association-Action-contre-la-faim.jpg?w=640

Une semaine après le début de l’épidémie de cholera, Action contre la Faim (ACF) renforce ses actions pour éviter la propagation de la maladie auprès d’une population très affaiblie par le séisme de janvier 2010. C’est une course contre la montre qui est lancée pour contrer cette maladie qui peut tuer en quelques heures. Afin d’endiguer cette épidémie qui a déjà fait plus de 300 victimes, Action contre la Faim fait appel à la générosité de chacun.

Alors qu’Haïti continue, dix mois après le séisme de janvier, à reconstruire ses infrastructures détruites, notamment sanitaires, un nouveau fléau s’est abattu sur le pays, le choléra. Cette maladie très contagieuse se transmet aussi vite qu’un rhume, par ingestion d’eau ou de nourriture contaminée et par contact humain.

Pour prévenir la propagation de la maladie, le dispositif de prévention des épidémies, mis en place dès le séisme a été renforcé. Il se déploie autour de trois axes :

• La distribution, aux particuliers et structures de santé, de kits de lutte contre le choléra

Plus de 9 500 kits de lutte contre le cholera, à base de savon, de tablettes de chlore et de sels de réhydratation orale, sont distribuées à plus de 35 000 personnes.

D’autres kits sanitaires, comprenant du chlore, mais aussi des seaux, pulvérisateurs, pédiluves (dispositifs permettant de se laver les pieds) et matériel pour lavage des mains ont été distribués dans les structures de santé

• Nettoyage, désinfection et chloration :

A Port-au-Prince, ACF menait déjà et de manière systématique des actions de nettoyage des camps, de désinfection des points d’eau et des latrines et de chloration de l’eau. Face au risque de propagation à Port-au-Prince, ce dispositif a été encore renforcé avec notamment la pulvérisation au chlore des rampes de robinets deux fois par jour et des latrines trois fois par jour sur les 68 points d’eau et les 900 latrines mis en place par l’organisation.

Par ailleurs, la teneur en chlore dans l’eau distribuée par ACF a été encore augmentée : 300 000 personnes bénéficient donc de plus de 3 millions de litres d’eau traitée chaque jour. Des tests systématiques ont lieu tous les jours à chaque remplissage des points d’eau pour vérifier sa teneur en chlore.

• Sensibilisation à la prévention et la lutte contre le cholera :

Les équipes de promoteurs de l’hygiène ont été augmentées, permettant de sensibiliser plus de 11000 personnes. Le personnel médical des structures de santé dans lesquelles ACF a fourni un kit sanitaire a été sensibilisé. Enfin, des affiches se sensibilisation ont été réalisées avec l’OMS et le Ministère de la Santé haïtien afin d’être distribuées à la population.

Il faut endiguer l’épidémie et éviter qu’elle ne se développe à Port-au-Prince où des centaines de milliers d’habitants, dans des camps, vivent dans la promiscuité et le dénuement. Ces activités de distribution, de désinfection et de sensibilisation devront se poursuivre pendant des semaines et des mois. Dans ce but, Action contre la Faim appelle chacun à montrer sa solidarité avec la population haïtienne par le don.

source : communiqué ACF – http://www.actioncontrelafaim.org

Laisser un commentaire