Actualités sur Google

Google fete les 95 ans de Piaf

95e anniversaire de la naissance d'Edith Piaf

Anniversaire naissance Piaf : Hapy birthday Edith Piaf ! Le doodle de Google fête les 95 ans d’Edith Piaf. En effet sur la homepage du moteur Google , la chanteuse française est à l’honneur !

Qui est Edith Piaf ? (source Wipédia)

Édith Piaf née Édith Giovanna Gassion (le 19 décembre 1915 à Paris – morte le 10 octobre 1963 à Grasse) est une chanteuse française de music-hall et devariétés, considérée comme l’archétype de la chanteuse française, et sans doute la plus connue dans l’histoire en France comme à l’étranger. Surnommée à ses débuts « la Môme Piaf », on lui doit de très nombreux succès du répertoire francophone comme La Vie en rose, Non, je ne regrette rien, Hymne à l’amour,Mon légionnaire, La Foule ou Milord. Personnalité hors norme, elle a inspiré de nombreux compositeurs, fut le mentor de nombreux jeunes artistes et a connu une renommée internationale, malgré une fin de carrière rendue difficile par de graves problèmes de santé. Édith Piaf fut aussi comédienne au théâtre et au cinéma.

Ses grandes chansons :

1 936 : Mon légionnaire, paroles de Raymond Asso et musique de Marguerite Monnot.

1940 : L’Accordéoniste, paroles et musique de Michel Emer.

1946 : Les Trois Cloches avec Les Compagnons de la chanson, paroles et musique de Jean Villard Gilles.

1946 : La Vie en rose, paroles d’Édith Piaf, musique de Louiguy et Marguerite Monnot (non créditée).

1947 : Une chanson à trois temps, paroles et musique d’Anna Marly.

1950 : Hymne à l’amour, paroles d’Édith Piaf et musique de Marguerite Monnot.

1951 : Padam… Padam…, paroles d’Henri Contet et musique de Norbert Glanzberg.

1954 : Sous le ciel de Paris, paroles de Jean Dréjac et musique d’Hubert Giraud, du film Sous le ciel de Paris de Julien Duvivier.

1956 : L’Homme à la moto, adaptation par Jean Dréjac du rock américain Black Denim Trousers And Motorcycle Boots de Jerry Leiber & Mike Stoller (voir récit dédié section « Bibliographie »).

1956 : Les Amants d’un jour, paroles de Claude Delécluse et Michelle Senlis, musique de Marguerite Monnot.

1957 : La Foule, paroles françaises de Michel Rivgauche. Pendant sa tournée en Argentine, Edith Piaf avait écouté Que nadie sepa mi sufrir (et qui porte aujourd’hui le titre Amor de mis amores dans sesreprises), paroles originales de Enrique Dizeo et musique de Ángel Cabral, et qui a donné naissance à La Foule .

1958 : Mon manège à moi, paroles de Jean Constantin et musique de Norbert Glanzberg, reprise par Etienne Daho en 1993.

1959 : Milord, paroles de Georges Moustaki et musique de Marguerite Monnot.

1960 : Non, je ne regrette rien, paroles de Michel Vaucaire et musique de Charles Dumont (reprise par Panik LTDC en 1984, puis par Johnny Hallyday pour le film Sueurs, et remixée en 1995 par Cut Killer dans le film la Haine).

1960 : Mon Dieu, paroles de Michel Vaucaire et musique de Charles Dumont.

1962 : À quoi ça sert l’amour, paroles et musique de Michel Emer.


Edith piaf – L’homme a la moto
envoyé par tblogosphere. – Clip, interview et concert.

Laisser un commentaire