Actualités web

La Fondation Abbe Pierre soutient les militants du Collectif Jeudi Noir

fondation-abbé-pierre

Depuis le 7 janvier 2011, les galériens du logement occupent un immeuble vide en plein cœur de Paris… alors que la crise du logement, particulièrement aiguë dans les grandes villes, touche des milliers de personnes en France.

Des jeunes en situation précaire, des militants et des familles mal logées se sont installés sans préjudice pour un propriétaire institutionnel qui a délaissé ce bien depuis plusieurs années.

Au moment où l’on assiste en France à une crise marquée par une flambée des prix explosive, qui interdit l’accès au logement à des milliers de familles, on observe que ce sont les jeunes, les ménages monoparentaux et les personnes âgées qui en sont les principales victimes. Et les pouvoirs publics semblent sourds à ces difficultés majeures et aux souffrances qu’elles générent.

L’actuelle crise, marquée par une pénurie de 900 000 logements, doit appeler de vigoureuses réactions du Gouvernement. La Fondation Abbé Pierre réclame depuis plusieurs années de nombreuses mesures (constructions massives de logements accessibles, régulation des prix…).

« L’occupation de cet immeuble situé en face de Matignon a pour nous un objectif : remettre à flot la question du logement dans la politique du Gouvernement. Nous comptons également faire en sorte que la promesse de Benoit Apparu d’une limitation des loyers sur les petits logements ne reste pas lettre morte. 50 à 60 euros/m2 pour une chambre de bonne, ça n’est pas possible ! » dénonce Julien Bayou, porte-parole du Collectif.

Les militants de Jeudi Noir comptent occuper le bâtiment au moins jusqu’à la présentation par la Fondation de son seizième Rapport sur l’Etat du mal-logement en France.

Sur le front de la lutte contre la vacance, la Fondation propose notamment l’élargissement à toutes les communes situées dans les agglomérations (de 50 000 habitants et plus) de la taxe sanctionnant les logements vacants, ainsi que l’augmentation de son montant.

source article : http://www.fondation-abbe-pierre.fr

Pour soutenir la fondation c’est ici : http://don.fondationabbepierre.org/

Laisser un commentaire