Actualités web

Restos du Coeur : le PEAD est sauvé 2012 2013

Les restaurants du Coeur. Les relais du coeur

Les  Restos du Cœur saluent l’investissement de l’Etat français, notamment de Bruno le Maire dans les négociations menées depuis cet été, accompagnant l’engagement sans faille des associations françaises.

Avant tout, l’association remercie la responsabilité avec laquelle les ministres européens, notamment la ministre allemande, Madame Ilse Aigner, ont, aujourd’hui, décidé de maintenir les crédits budgétaires du PEAD pendant les deux prochaines années, évitant de justesse, à l’Europe une crise humanitaire.

Les Restos du Cœur poursuivront néanmoins leurs efforts pour convaincre que ce programme, ou tout autre dispositif basé sur les mêmes principes humanistes, a toute sa place dans les valeurs européennes et continueront à construire avec leurs homologues européens, allemands en tête, l’avenir d’une Europe solidaire et fidèle à ses principes fondateurs.

En effet, cette décision ne plonge pas l’aide humanitaire dans la crise et intervient à temps pour parer à l’urgence 2012 – 2013. Elle pose toutefois la question pour l’après 2013, au moment où la situation économique et politique exigerait que les liens humains et solidaires soient durablement tissés.

Si nous relayons encore la précarité subie par ceux dont la voix ne porte pas, c’est qu’aucune autre solution pérenne et plus efficace n’est venue soulager le quotidien de millions de personnes qui n’ont pas de quoi se nourrir ou se loger quotidiennement.

En ces temps de crise économique et d’aggravation de la précarité sociale, il est indispensable que les pouvoirs publics français comme européens renforcent le rôle clef des acteurs de l’urgence sociale.

source article : http://www.restosducoeur.org

 

Laisser un commentaire