Actualités web

PLAN FRANCE : journée internationale des filles le 11 octobre

PLAN est heureux d’annoncer que l’ONU a officiellement reconnu le 11 octobre comme journée internationale des filles.

Cette reconnaissance est le fruit du plaidoyer mondial de l’ONG PLAN, visant à montrer les défis uniques auxquels font face les filles dans les pays en développement.

C’est le Gouvernement Canadien qui a porté la proposition auprès de l’ONU, après que PLAN ait emmené une délégation de jeunes filles et jeunes femmes à la Commission de l’ONU sur le statut de la femme, en mars 2011 à New York.

Cette reconnaissance a également pu voir le jour grâce aux nombreux signataires d’une pétition qui a circulé pendant 2 ans dans le monde. Plus de 7 185 internautes l’ont signée à travers le monde.

Le parlement européen, et notamment 36 parlementaires français ont signé en octobre dernier une déclaration en faveur de cette journée.

« En désignant le 11 octobre comme journée internationale des filles, le monde s’attache à mettre un accent tout particulier sur les besoins des filles à travers le monde.

Nous savons que dans de nombreux pays les filles restent exclues dans de nombreux domaines : de l’école à l’accès au monde du travail et dans les pires des cas, elles n’ont même pas la possibilité de naître » déclare Nigel Chapman, CEO de l’ONG Plan International.

De nombreuses filles et jeunes femmes ont par ailleurs appelé depuis quelques années à la reconnaissance de cette journée mondiale.

A la Commission de l’ONU sur le statut de la femme, Lil Shira, une jeune femme Camerounaise a déclaré « les filles sont négligées, marginalisés, discriminées au sein des familles et de la société. La plupart des filles ignorent tout de leurs droits. Une journée des filles permettra aux filles de se sentir respectées, reconnues et leur contribution aura une vraie valeur au regard de la société. »

Le Prix Nobel de la Paix 2011 Leymah Gbowee a été un soutien de longue date pour cette journée internationale et pour la campagne de PLAN.

Elle a déclaré « Je pense qu’une journée internationale des filles serait une opportunité de mettre en lumière les nombreux problèmes auxquels font face les jeunes filles dans le monde auprès des médias, des institutions, et plus particulièrement dans le domaine de l’éducation ; tous ces acteurs pourront prendre le temps de réfléchir à ceci : les filles sont le futur du monde et nous avons besoin de prendre en compte à leurs problèmes. »

La recherche a montré qu’investir dans le potentiel des filles et des jeunes femmes avait un effet bénéfique dans l’élimination de la pauvreté – non seulement pour les filles elles-mêmes, mais pour leurs communautés et pour des pays entiers.

Les filles qui passent une année supplémentaire à l’école voient leurs revenus futurs augmenter de 10 à 20 %.

SOURCE ARTICLE / http://www.planfrance.org

Laisser un commentaire