Actualités web

Gastro entérite : le seuil épidémique est dépassé

Carte de l’épidémie de gastro entérite Crédit Réseau Sentinelle / Inserm / Invs

Gastro entérite : le seuil épidémique est dépassé

Six régions sont particulièrement exposées. Les incidences les plus fortes ont été observées en Corse (660 cas pour 100 000 habitants), Bretagne (543), Nord-pas-de-Calais (429), Rhône-Alpes (341), Champagne-Ardenne (302) et Ile-de-France (280).
Pour la deuxième semaine consécutive, en France, le nombre de cas déclarés de diarrhée aiguë est donc supérieur au seuil épidémique (263 cas pour 100 000 habitants). L’âge médian des cas est de 22 ans, les hommes représentent 48 % d’entre eux et moins de 1 % a nécessité une hospitalisation.

La meilleure parade : l’hygiène

Le lavage des mains est une précaution élémentaire et efficace pour se prémunir de la gastro entérite. Pensez-y avant de cuisiner, de passer à table et en sortant des toilettes.

Le réseau Sentinelle veille

Ces données ont été réunies grâce au réseau Sentinelle, plateforme nationale de recherche et de veille en médecine générale, composés de médecin bénévoles répartis sur tous le territoire.
Ce système de surveillance permet le recueil, l’analyse, la prévision et la redistribution en temps réel de données épidémiologiques issues de l’activité des médecins généralistes libéraux. Il s’intègre aux dispositifs de surveillance mis en place par l’Institut de Veille Sanitaire (InVS).

11 indicateurs infectieux sont dans le collimateur :

•    grippe (depuis 1984)
•    diarrhée aiguë (gastro-entérite) (depuis 1990)
•    rougeole (depuis 1984)
•    oreillons (depuis 1985)
•    varicelle (depuis 1990)
•    zona (depuis 2004)
•    urétrite masculine (depuis 1984)
•    hépatites A, B et C (depuis 2000)

Pour en savoir plus :

Le réseau Sentinelle
L’institut national de veille sanitaire

source article : http://www.science.gouv.fr/

 

Laisser un commentaire