Actualités web

Nouveau livre : Corée du Nord : 9 ans pour fuir l’enfer

Corée du Nord : 9 ans pour fuir l'enfer

Nouveau livre : Corée du Nord : 9 ans pour fuir l’enfer

Les mots de l’éditeur :
1998, Eunsun a douze ans. La grave famine qui sévit depuis plusieurs années dans le pays a déjà fait des centaines de milliers de victimes. Parmi elles, son père et ses grands-parents. Dans l’espoir de trouver un peu de riz, sa mère et sa sœur sont parties à la ville. Mais quand elles reviennent enfin, alors que Eunsun, affamée et sûre qu’elle va mourir, a fait son testament, la joie des retrouvailles est vite éclipsée par le désespoir : elles sont rentrées bredouilles. Il ne leur reste qu’une solution : passer en Chine pour fuir la faim. Il leur faudra traverser une rivière gelée, braver les garde-frontières, survivre au froid, à l’épuisement… un pari presque impossible mais remporté. Rien n’est gagné pour autant. Elles sont d’abord vendues comme esclaves en Chine, puis renvoyées dans les geôles nord-coréennes, interrogées, torturées, « rééduquées »… pas d’autre choix que de s’évader à nouveau. Elles retournent en Chine où elles vivent dans la clandestinité, sans cesse traquées par les polices de Pyongyang et Pékin. Jusqu’au jour où, n’en pouvant plus, elles entament un nouveau périple : la traversée du désert de Mongolie à pied, pour atteindre enfin la terre promise : la Corée du Sud.Près de quinze ans plus tard, Eunsun Kim a choisi de témoigner, pour que le monde connaisse son histoire et celle de ces milliers d’hommes et de femmes qui, chaque jour, tentent de passer la frontière pour échapper à la faim et à l’enfer totalitaire de la Corée du Nord.EUNSUN KIM est née en Corée du Nord, le pays le plus fermé de la planète. À l’âge de douze ans, elle a fui cet État prison avec sa mère. Aujourd’hui, à 25 ans, c’est une étudiante comme les autres qui vit à Séoul. Elle raconte sa longue odyssée vers la Corée du Sud, la liberté et l’espoir d’une vie meilleure. Sébastien Falletti est journaliste, correspondant pour Le Figaro à Séoul depuis une quinzaine d’années.
Livre dispo à la Fnac

Laisser un commentaire