Actualités web

Facebook : vous prendrez bien un peu de Mein Kampf ?

Les moteurs d’indexation du réseau social Facebook ont fait une curieuse suggestion de lecture à un internaute ! L’AFP a en effet révélé hier, lundi 27 août, qu’un surfeur résidant en Territoire de Belfort, « fan » de la page Facebook de l’auteur Philip Kerr, se serait vu suggérer comme lecture complémentaire… Mein Kampf d’Hitler!

Opposé aux idées d’extrême droite, le surfeur a immédiatement fait part de son mécontentement et de son incompréhension aux représentants du réseau social. Mise à part l’époque dans laquelle se déroulent ses polars (la Seconde Guerre mondiale), rien ne relie l’auteur britannique au dictateur du Troisième Reich et son « ouvrage » de propagande écrit pendant sa période d’incarcération.

Les journalistes de l’AFP ont cependant vérifié les dires de l’internaute. Et effectivement, après avoir indiqué la lecture des ouvrages de Kerr, le site Facebook leur aurait suggéré le pamphlet nazi parmi L’Idiot de Dostoïevski ou des albums de… Titeuf et Blueberry. Curieux !

A la suite de cette affaire, les équipes de Facebook France ont rapidement réagi et ont indiqué que la lecture de Mein Kampf (qui n’a rien d’illégal, soit dit au passage) ne serait plus suggérée aux internautes français. Ils n’ont toutefois pas expliqué comment cela avait pu arriver.

En 2010, un texte polémique de Yann Moix sur la Suisse avait été supprimé des serveurs de Facebook. En mai dernier, un porte-parole a indiqué que les équipes de Facebook seraient vigilantes quant à la publication de contenus sexistes ou violents. Ainsi, des pages du mouvement féministe Femen et un tableau représentant un nu sur la page du musée du Jeu de Paume ont étaient récemment supprimés par les modérateurs.

Laisser un commentaire