Actualités web

Depuis 2012, 15 milliards « d’objets » sont connectés à Internet

Selon une étude de l’Idate, un cabinet d’analyse spécialisé dans le secteur des télécommunications, de l’Internet et des médias, il y aurait à l’heure actuelle plus de 15 milliards d’objets connectés à Internet. Un chiffre qui ne cesserait d’augmenter pour atteindre 80 milliards à l’horizon 2020.

Dans son rapport « The Internet of Things Market », l’Idate pose le concept « Internet of Things » (IoT), ces objets ou choses (une montre, un pèse-personne, etc.) qui sont en mesure d’établir une connexion à Internet pour échanger des informations avec l’utilisateur.

En plus de ces « objets connectés« , l’Idate distingue les terminaux de communications (ordinateurs, smartphones, tablettes etc.) ainsi que les Machine-to-Machine (M2M, des automates qui communiquent entre eux). Ainsi, au total, ce sont quelques 158 milliards d’objets qui sont connectés à Internet depuis 2012 selon l’étude du cabinet Européen. Un chiffre qui ne s’élevait qu’à 4 milliards en 2010.

L’Idate indique également que, selon ses projections de croissance, l’IoT devrait évoluer au rythme annuel moyen de 40% d’augmentation entre 2010 et 2020. Sur une même période, les terminaux de communications devraient subir une augmentation de 22% et les M2M 16%. Au total, selon l’Idate, ce seront près de 80 milliards d’objets qui seront connectés d’ici 2020.

Alors que l’Internet des Objets semblait être de la science-fiction il y a quelques années, les prévisions indiquent que des industries comme le textile ou la pharmaceutique intégreront de plus en plus d’objets connectés. Avec un brevet récemment déposé concernant une technologie d’impression 3D de composants électroniques pour des objets communicants, Microsoft semble également vouloir se positionner sur ce marché promis à une forte expansion dans les 10 prochaines années.

Laisser un commentaire