A lire

Quand les vols de smartphones arrangent les opérateurs américains

Selon le site d’information américain abcNews, les opérateurs de téléphonie mobiles américains auraient refusé d’intégrer un logiciel antivol de Samsung sur les smartphones qu’ils commercialisent. Une décision immédiatement critiquée par les procureurs de San Francisco et de New York.

Afin de lutter contre les vols de smartphones (qui concerne 1 vol sur 3 aux Etats-Unis), Samsung Electronics a développé un logiciel intégré aux téléphones portables dénommé « Absolute LoJack ». Cet outil permet d’activer à distance la fonction « Kill switch » qui rend inutilisable un smartphone volé ou perdu.

Invoquant le fait qu’un tel logiciel pourrait permettre à des hackers de désactiver un téléphone, les opérateurs mobiles opérant aux Etats-Unis (AT&T, Verizon Wireless, United States Cellular, Sprint Corp et T-Mobile US) auraient refusé d’intégrer Absolute LoJack sur les terminaux téléphoniques qu’ils vendent.

Une décision critiquée par certains politiques qui considèrent que ces opérateurs sont surtout préoccupés par le manque à gagner qu’un tel logiciel fait courir sur le secteur des assurances vols. Une affaire qui ne risque pas de faire de la bonne publicité à ces organismes obnubilés par les billet verts!

Laisser un commentaire