A lire

Des drones pour livrer les colis : coup de bluff d’Amazon ?

Le géant du commerce en ligne, Amazon, frappe fort en annonçant le développement d’un système de livraisons effectuées par des drones, vidéo à l’appui. La firme de Seattle crée une fois de plus le buzz avec cette annonce, un mois après l’instauration des livraisons dominicales dans certaines villes américaines.

Jeff Bezos, fondateur d’Amazon, a annoncé dimanche 1er décembre le développement de drones en charge de la livraison de ses colis. Baptisés « Prime Air », ces robots seraient alimentés par des moteurs électriques et pourraient livrer une commande en 30 minutes, dans un rayon de 16 kilomètres autour de l’entrepôt. Ces machines, qui pourraient être opérationnelles d’ici 4 à 5 ans, pourront transporter des paquets de 2,3 kilogrammes soit 86% des livraisons effectuées par la firme.

Reste qu’avant d’être réalité, ce projet devra obtenir les autorisations fédérales nécessaires. Une étape délicates car les autorités américaines interdisent toute utilisation commerciale d’un drone sur le territoire des Etats-Unis. « Les drones civils ne sont pas encore au niveau de fiabilité requis pour des applications civiles », précise à ce titre Patrick Ky, directeur exécutif de l’Agence de Sécurité Aérienne Européenne.

Mais pour beaucoup, tout cela reste encore du domaine de la science-fiction, les dires du PDG d’Amazon n’étant qu’un effet d’annonce à l’approche d’une période clef pour les revendeurs en ligne. « A quelques jours des fêtes de fin d’année, tout ça est évidemment cousu de fil blanc. Les cadeaux de Noël sont un énorme marché et le commerce en ligne ne cesse de gagner du terrain face aux magasins physiques. C’est le bon moment pour faire parler de soi », a déclaré un journaliste de RTBF.

Laisser un commentaire