A lire

Australie : quand les requins se mettent aux tweets

Afin d’endiguer les attaques de requins sur les aficionados de surf ou de nage, les autorités australiennes ont décidé de mettre au point un système d’alerte et de surveillance… par tweets! Alors que les agressions se multiplient sur les côtes australiennes, le « Department of Fisheries » (le ministère de la pêche d’Australie) vient en effet de lancer un programme de surveillance via Twitter baptisé « Shark Monitoring Network ».

Des requins qui twittent? En quelques sortes… Les garde-côtes australiens ont en effet capturé 338 requins pour leur implanter un émetteur dans la nageoire. Lorsque ces squales s’approchent un peu trop près des plages, où 19 balises de réception ont été installées, un signal est automatiquement transmis à un satellite qui se charge de créer un tweet sur le compte des « Surf Life Saving Western Australia ».

Ce système permet ainsi de surveiller les trajets des requins tout en essayant d’éviter des rencontres homme-animal qui se révèlent souvent mortelles pour l’homme. Les tweets générés grâce à ce système contiennent le nom de la plage où l’animal a été détecté ainsi que son espèce et sa taille.

Un système qui complète les patrouilles en bateau et les survols d’hélicoptères même si le nombre de requins surveillés peut sembler dérisoire…

Laisser un commentaire