A lire

Un détecteur de mensonge sur Twitter et Facebook

Une étude universitaire est en cours pour le lancement d’un outil qui serait en mesure de détecter des rumeurs non fondées sur les réseaux sociaux. Les chercheurs travaillant sur ce projet estiment qu’énormément de mensonges sont présents sur les médias sociaux. Par conséquent, ils ont décidé de mettre en œuvre un détecteur de mensonge dernier cri qui aura la capacité de mettre fin à ce problème.

Pour que ce projet puisse se concrétiser, cinq universités d’Europe ainsi que la faculté de Sheffield se sont réunis, et ce, grâce aux financements de l’Union Européenne. Il s’étalera sur les trois années suivantes. Le taux alarmant de fausses informations diffusées sur ces plateformes ont poussé ces chercheurs à trouver une solution afin de déterminer le vrai et le faux. Toutefois, le but majeur est de permettre aux organismes et institutions tels que le gouvernement, des entreprises et des personnalités d’identifier les rumeurs infondées.

Laisser un commentaire