News

Les pirates informatiques se tournent vers les voitures

Les voitures deviennent des cibles ambulantes des hackers. Les conséquences sont alarmantes.

Avec toutes les applications dont les constructeurs équipent les voitures, les bolides finissent par devenir de gros ordinateurs, et peuvent être victimes d’un détournement informatique par les hackers. Les risques en rapport avec ces évolutions techniques sont impressionnants.

Les voleurs n’utilisent plus de pied-de-biche, de tournevis ou de pince à dénuder pour voler une voiture. Les voleurs branchent sur une prise se trouvant sous le volant, un petit boitier qui permet de démarrer la voiture sans clés. De plus, il existe actuellement sur Internet des équipements permettant d’ouvrir la portière de la voiture sans effraction comme des clés programmables ou des cartes informatiques  capables de détourner le système antidémarrage de la voiture. Tous les modèles de voiture dotés d’un équipement électronique sont de potentielles cibles ambulantes. Le principal accès des voleurs est la prise On-Board Diagnostics, la prise que les techniciens utilisent pour effectuer les diagnostics de la voiture. Cette prise permet d’afficher des données des unités électroniques  de la voiture. C’est par cette prise que les pirates entrent pour désactiver l’antivol de la voiture et la mettre en marche. Certains équipements permettent même de s’introduire dans la voiture alors que celle-ci est encore en marche.

Laisser un commentaire