Actualités web

Paris nouvelle capitale mondiale du numérique ?

La ville des lumières a organisé en 2012 le premier e-G8 sous l’influence de Nicolas Sarkozy. En 2014, la capitale française a accueilli le 27 et le 28 mai, le premier forum de l’éducation au numérique. Parmi les participants notables, des intervenants de l’Université Panthéon Sorbonne et de l’Ecole Normale Supérieure, mais aussi des professionnels des contenus numériques du groupe Vivendi, et le président du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel, Olivier Schrameck. La manifestation organisée par l’association AEVI, s’est déroulée dans l’enceinte de l’UNESCO, sous le haut patronage de la commission européenne…

L’éducation numérique : une ambition du XXIème siècle

Pour comprendre l’importance de l’éducation numérique,  il faut analyser la place que prennent les réseaux sociaux dans nos démocraties d’opinion. Ainsi, le think tank Renaissance numérique a publié, au lendemain des élections européennes, une étude montrant l’importance des nouveaux moyens de communication dans la stratégie de des partis politiques. Sans surprise, les analyses révèlent que c’est le Front National qui a le plus utilisé ces nouveaux vecteurs pour les dernières échéances électorales, réalisant ainsi les prévisions des politologues sur l’impact de la droitosphère.

La désinformation, un danger de tous les instants

Mardi 27 avril, le président du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel, Olivier Schrameck a ouvert les travaux du premier forum européen sur l’éducation numérique. L’énarque profitait de ce rassemblement pour mettre en garde contre les campagnes de désinformation à l’heure du web 2.0… En introduction au rapport de la manifestation, la commissaire européenne à l’éducation, Androulla Vassiliou, a rappelé que « l’éducation numérique est le cœur de toutes les démocraties modernes ». L’exemple de la campagne algérienne, donne d’ailleurs raison à la représentante chypriote ! Il y a quelques semaines, Le Parisien titrait en effet sur le règne de la rumeur, au moment où M. Bouteflika entrait en campagne…

Quelle solution à proposer ?

Pour réfléchir aux moyens à mettre en œuvre afin de permettre aux nouvelles générations de s’approprier les nouvelles technologies, l’association AEVI a mis à contribution de nombreux acteurs du secteur. Lors de ce forum, des universitaires de la Sorbonne, des experts de la diffusion de contenus du groupe Vivendi, ou encore des administrateurs de l’UNESCO telle Mirta Lourenço, cheffe du bureau développement des médias ont exposé leurs travaux. On note que ces préoccupations ne datent toutefois pas d’aujourd’hui, puisque les acteurs collaborent depuis déjà plusieurs années au sein du projet Eumedus.

Laisser un commentaire