Actualités web

Rachat de jeuxvidéo.com par Webedia pour une somme record

Le groupe Webedia a déjoué tous les pronostics en annonçant début juin 2014 son acquisition du site consacré aux jeux vidéo pour 95 millions d’euros. Mais, si ce rachat n’est pas en soi surprenant, la somme mise sur la table l’est plus. Force est de constater qu’un peu moins d’un an après avoir absorbé Allociné, la filiale de Fimalac continue de grandir.

Cette dynamique d’absorption lancée il y a un an devrait permettre à Webedia de se positionner comme le premier pure player digital en France. En réalité, cette évolution s’inscrit dans la stratégie de la holding Fimalac, détenue par Marc Ladreit de Lacharrière. Il s’agit pour le groupe de mettre en œuvre une diversification des activités d’entertainment, grâce au digital. Cette diversification devrait aboutir sur un chiffre d’affaire de 80 millions d’euros cette année et de 100 millions en 2015 d’après les prévisions du groupe. Selon toute vraisemblance, Webedia est un groupe qui est en passe de s’affirmer comme l’un des acteurs incontournables de ce secteur.

Cédric Siré, PDG de Webedia, explique à ce sujet qu’il existe trois raisons qui sous-tendent le rachat de Jeuxvidéo.com. Tout d’abord, « JeuxVideo.com est un nouveau pilier vertical de notre stratégie de développement. JeuxVideo.com est aussi un site leader, comme on les affectionne, avec des annonceurs captifs. ». Ensuite, « Webedia n’était pas très puissant sur les jeunes. Nous le sommes désormais. […] Avec JeuxVideo.com, nous avons un taux de couverture de 40% sur les 12/24 ans. Cela fait de nous le 1er sur cette cible ». Et enfin, « JeuxVideo.com a une très forte capacité d’internationalisation, en Europe comme en Amérique du Sud. […] On veut faire de cette marque une marque internationale.».

Cependant, la somme semble disproportionnée par rapport aux habitudes du secteur. Ainsi, sur Jeuxvideo.com, avec ses 15 millions de visiteurs uniques par mois, l’internaute est valorisé à un peu plus de 6 euros ! Même pour le troisième site dans le monde en termes de fréquentation sur le thème des jeux vidéo, ce chiffre laisse pantois.

Pourquoi une telle somme ? Les explications ne manquent pas. Le site fait autorité dans son domaine, avec des tests mais aussi des espaces de débat particulièrement actifs. Les forums, par exemple, ont eu 700 millions de visites en 2013. De plus, même si cette affirmation peut paraître évidente, les internautes consultant ce site ayant tendance à être des « geeks », ils ont une plus forte tendance à revenir que les autres car ils passent plus de temps sur Internet que la moyenne. De plus, les espaces publicitaires de ce site sont particulièrement prisés (des développeurs de jeux vidéo par exemples) ce qui les rend particulièrement rentables. Enfin, le site affiche une assez belle santé économique avec seulement 40 salariés dont 15 rédacteurs. Tout ceci mis bout à bout permet de mieux comprendre que ce site puisse être au centre des convoitises.

Toujours est-il que ce rachat fait réagir. Le site presse-citron s’est félicité qu’un média « pure player », c’est-à-dire n’évoluant que sur Internet, puisse atteindre un tel niveau de valorisation financière… Même si à l’heure actuelle, ce site fait encore figure d’exception.

Thomas Perard

Laisser un commentaire