Actualités web

Affaire Uramin : une perquisition chez Anne Lauvergeon

Les enquêteurs de la police ont perquisitionné au domicile de l’ancienne PDG d’Areva, Anne Lauvergeon, ainsi qu’au siège de l’entreprise et chez d’autres dirigeants du groupe, dans le cadre du rachat de la société Uramin par Areva, en 2007. L’affaire avait été révélée par la société suisse dirigée par Mario Brero, Alp Services.

En effet, la sonnette d’alarme avait été tirée par le dirigeant de la société d’intelligence économique Alp Services, Mario Brero. Interpellés par l’importance des chiffres en jeu (près de 2 milliards d’euros perdus pour Areva), plusieurs dirigeants d’Areva avaient demandé aux équipes de Mario Brero de se renseigner sur le rachat d’Uramin.

A la suite de recherches poussées, plusieurs zones d’ombre ont été révélées sur cette affaire. L’enquête, dont les méthodes d’investigations ont été qualifiées par Anne Lauvergeon et ses défenseurs de barbouzerie, a pourtant été jugée suffisamment crédible et sérieuse par la justice française qui a lancé une procédure judiciaire. La cour des comptes a donc décidé de conduire sa propre enquête, diligentée entre 2006 et 2011. Visiblement, l’organisme de contrôle financier a également décelé des éléments irréguliers dans cette vente, puisqu’il a décidé de faire un signalement auprès du parquet. Ce dernier a alors lancé une enquête officielle, en avril 2014, qui a notamment eu pour conséquences les perquisitions du mois dernier.
On attend donc avec impatience les conclusions du parquet dans une affaire qui nous concerne tous, étant donné qu’Areva est un groupe public.

Laisser un commentaire