A lire

La base de données des fonctionnaires américains hacké depuis la Chine

L’attaque visait surtout les fichiers RH de milliers de personnes qui ont postulé pour les accréditations de sécurité.

Les hackers chinois auraient réussi à entrer dans les fichiers d’administration fédérale où étaient stockées toutes les informations personnelles des fonctionnaires et ceux qui ont postulé pour le secret-défense.

Le ministère américain ainsi que l’Office of Personnel Management responsable de la sécurité ont essayé d’anticiper toutes les attaques possibles, explique Jennifer Paski, la porte-parole du département de l’État. « Nous n’avons aucune raison de croire que des informations personnellement identifiables aient été compromises » explique-t-elle. Josh Earnest, le porte-parole de la Maison Blanche a rassuré que le gouvernement fait face à l’intrusion : « nous avons des systèmes en place pour traiter ce genre de menaces et d’intrusions, et je sais que ces systèmes on réagi à cet incident ».

L’attaque s’est déroulée en mars et vise surtout les dossiers de toutes les personnes qui ont postulé pour des accréditations de sécurité.  La nouvelle arrive au moment où John Kerry, le secrétaire d’État américain était en déplacement en Chine.

Laisser un commentaire