A lire

Samsung contre l’exploitation des mineurs

Après la découverte d’un organisme de surveillance chinoise, Samsung décide de suspendre sa collaboration avec une firme asiatique qui semble employer des mineurs pour le compte de son entreprise.

Comme China Labor Watch, d’autres leaders dans le domaine de la nouvelle technologie affirment que Dongguan Shinyang Electronics emploie des personnes âgées moins de 18 ans. À la suite de cette divulgation d’information, les responsables chinois décident d’enquêter sur ce point.

Sur l’un de ses blogs, le porte-parole de Samsung n’hésite pas à dire que si cette information révèle être exacte, la firme mettra immédiatement fin à sa collaboration avec le fournisseur chinois. Pour en savoir un peu plus sur les conditions de travail des salariés au sein de Dongguan Shinyang Electronics, des agents infiltrés ont été envoyés par l’organisme de surveillance China Labor Watch.

Lors de cette mission, l’organisme découvre que cinq enfants âgés de moins de 16 ans travaillent dans la boite. Pire encore, très souvent les salariés sont obligés de travailler 11 heures par jours.

Laisser un commentaire