Finance-Economie

« La Finlande a été trompée » par Microsoft

Microsoft vient d’annoncer jeudi 17 juillet dernier la disparition de 18 000 emplois don 12 500 chez Nokia. Ces annonces étaient une vraie bombe pour la Finlande qui est le siège historique de Microsoft.

Suite à l’accusation de Steve Jobs par Alexander Stubb, qui « a volé des emploies au pays nordique en mettant chaos Nokia », Microsoft y passe également. Le géant américain ait pointé du doigt les finlandais.

La suppression d’emploi annoncé par Microsoft sacrifie près 1 100 emplois chez Nokia. Près de 500 salariés experts dans les téléphones « classiques » sont menacés.

« C’est un grand choc » affirme la dirigeante syndicale d’Oulu Tiina Nortamo. « On nous prend nos emplois malgré les promesses qui nous avaient été faites par Microsoft  après l’annonce du rachat en septembre » explique-t-elle.

SteveBallmer, l’ex-patron de Microsoft avait promis en février que le groupe ne disposait pas « de plan significatif pour relocaliser les postes de travail (…) dans le cadre de la fusion avec Nokia ». « Si les hommes politiques ont cru que les promesses (de Microsoft) étaient éternelles, ils devraient se regarder dans un miroir » commente l’analyste Jukka Oksaharju.

Laisser un commentaire