Actualités web

Un député britannique veut sanctionner les voleurs de World of Warcraft

Le député conservateur Mike Weatherley, conseiller du Premier ministre David Cameron et spécialiste de la propriété intellectuelle, a évoqué sa volonté de légiférer et de sanctionner les délits virtuels. Lui-même joueur du célèbre jeu World of Warcraft, le député considère ainsi que les vols orchestrés au sein de ce type de jeux vidéos payant s’apparenteraient à des actes de cybercriminalité.

Ainsi, le député conservateur Mike Weatherley aurait demandé au secrétaire d’Etat à la Justice britannique de formuler des propositions afin de s’assurer que « les cybercriminels qui volent des objets virtuels avec une véritable valeur monétaire dans le monde réel subissent les mêmes peines que les voleurs dans la vie réelle ».

En tant qu’utilisateur assidu du jeu World of Warcraft, Mike Weatherley estime en effet que les sommes d’argent dépensées par les internautes pour acquérir des objets virtuels (armes de combats par exemple) sont loin d’être insignifiantes et qu’il est alors légitime de protéger les propriétaires et de prévoir des dédommagements.

Comme le député l’a expliqué  au site Buzzfeed, « si vous dépensez 500 livres sterling pour construire vos forces armées et que quelqu’un vous les enlève, il est légitime de se sentir lésé et de vouloir récupérer ses 500 livres ». « La plupart des gens considèrent que le vol en ligne n’est pas aussi criminel que le vol opéré physiquement ». Il précise toutefois qu’une telle loi ne pourrait être applicable que pour des délits de grandes importances. « Si cela est une chose mineure, un objet à 5 livres, je ne ferais rien (…). C’est une question d’échelle. Si vous avez volé des centaines de comptes, alors on est face à un problème général auquel on doit s’attaquer ».

Crédits photo : Juan Pablo Olmo

Laisser un commentaire