A lire

Troisième Doha Goals pour Richard Attias

ATIAAAAAAAAAAAS

Après les succès du New-York Forum et du New-York Forum Africa, l’homme d’affaires franco-marocain s’est lancé dans l’organisation d’une nouvelle manifestation, cette fois centrée autour du sport et d’une méthode d’approche sociale de sa pratique.

L’événement se déroulera du 10 au 12 décembre 2014, à Doha, capitale du Qatar où des milliers de personnes sont attendues. Mis en place en coopération avec les autorités qataries, le « Doha Goals » a été conçu comme un décalque du forum de Davos, dont l’organisation avait déjà été réalisée par Richard Attias. Ce dernier a souligné : « à l’époque où je produisais le ­forum de Davos, je me suis dit qu’il fallait organiser un événement comparable dédié au sport. À l’instar de la culture, le sport a des répercussions sur des domaines aussi variés que la santé, l’éducation, la croissance d’une ville, le développement d’un pays, la politique ou la paix. C’est un outil formidable de redéploiement ou de redéveloppement».

Evidemment, un projet de cette envergure ne peut se concevoir sans études préliminaires. C’est pourquoi, un « préforum » a eu lieu, réunissant 50 personnalités influentes du monde sportif qui ont proposé, à tour de rôle, des centaines d’idées. Au final, l’enthousiasme qu’a suscité le projet a confirmé les organisateurs dans leur volonté de mettre en place le Doha Goals. A l’issue de cette réunion, quatre thèmes principaux ont pu être dégagés : gouvernance, intégration, éducation et équilibre économique. Ils constitueront la clé de voute du forum qui demeure, avant tout, une organisation visant à promouvoir la pratique du sport dans une optique de développement socio-économique.

Comme le New-York Forum Africa avait été pensé pour relancer les investissements en Afrique, le Doha Goals souhaite faire aboutir les idées en initiatives concrètes afin que l’événement devienne un véritable moteur pour les projets créatifs. Le forum n’a même pas encore eu lieu que Richard Attias songe déjà à son avenir : « On publiera un livre blanc. Il n’y aura pas que des initiatives, il y aura aussi des recommandations. Un certain nombre de chefs d’État et de ministres des Sports seront invités. Le but n’est pas de transformer le monde du sport, mais de l’améliorer. Nous voulons agiter des idées. On veut aller plus loin, en transformant notamment Doha Goals en une ONG. Le forum deviendrait alors sa réunion annuelle».

Laisser un commentaire