Actualités web

Une cyber-attaque gâche le Noël des gamers

Le jour de Noël, un groupe de hackers s’est amusé à jouer au Grinch en empêchant des milliers de fans de jeux multijoueurs d’accéder aux services en ligne de Playstation Network (Sony) et Xbox Live (Microsoft). L’attaque a duré plusieurs heures, de jeudi 25 décembre 19h avec une reprise progressive ce vendredi 26 décembre.

C’est le groupe « Lizard Squad » (Le gang des lézards) qui a revendiqué cette action sur Twitter. Il aurait mis en place une attaque DDoS (déni de service) en envoyant massivement des requêtes sur les serveurs du Playstation Network (PSN) et du Xbox Live (XBL) pour qu’ils saturent à cause d’un trafic trop important. Les nombreux joueurs qui venaient de recevoir leur console par le père Noël n’ont donc pas pu en profiter, surtout aux États-Unis où l’attaque a eu lieu le matin même du 25.

Ni les autorités ni Sony et Microsoft n’ont pu stopper l’attaque, c’est grâce à l’intervention de Kim Dotcom, le fondateur du site MegaUpload que les hackers ont libéré les serveurs de jeux en ligne. Agacé de ne plus pouvoir jouer au jeu « Destiny », Kim Dotcom a ouvert les négociations sur Twitter en offrant un accès gratuit à son nouveau service MegaPrivacy au Lizard Squad. Les hackers ont tout de suite accepté et ont communiqué sur le réseau social : « Merci à Kim Dotcom pour ses comptes. C’est grâce à toi que l’attaque a pris fin. MegaPrivacy est un super service ».

Cette affaire intervient quelques temps après l’attaque massive qu’ont subi les studios Sony. Reste à savoir quelles seront les conséquences pour les hackers et s’ils doivent craindre un retour des autorités américaines et notamment du FBI.

Crédits photo : Gage Skidmore

Laisser un commentaire