Actualités web

Dominique Ouattara au chevet de l’Afrique

L’accès à la santé fait partie des enjeux prioritaires pour le continent africain comme l’a tristement rappelé la crise EBOLA. Alors que plusieurs milliards d’euros sont consacrés pour endiguer l’épidémie, le manque de moyens continue de se faire durement ressentir. Pour changer cette réalité, le docteur Rebeca Matshidiso Moeti, nouvelle directrice régionale de l’Organisation Mondiale de la Santé en Afrique sollicite l’action des pays membres de l’organisation. Avant même son interpellation, la première Dame ivoirienne, Dominique Ouattara, s’est engagée en faveur du renforcement du système de santé…

L’Afrique souffre d’un manque d’infrastructures

La Secrétaire d’Etat française, Annick Girardin et Vytenis Andriukaitis, le commissaire européen à la santé, étaient en Guinée jusqu’au 15 décembre pour faire un point sur la crise EBOLA. Si la communauté internationale se mobilise, les acteurs de terrains constatent toujours un manque de moyens.

Même si avec les premières aides internationales, des hôpitaux provisoires ont pu être installés, « les pays touchés manquent [encore] d’ambulances et d’infrastructures de transport », d’après Raphaël Piret, le porte-parole de Médecins Sans Frontières en Belgique.

L’OMS veut s’appuyer sur les pays africains comme la Côte d’Ivoire

Lors de la 64ème session du comité régional de l’OMS le docteur Rebeca Matshidiso Moeti a été préférée à Thérèse Aya N’Dri-Yoman. A cette occasion, elle a prononcé « un fort plaidoyer pour que le secteur de la santé en Afrique soit mieux financé par les Etats membres eux-mêmes mais aussi par les partenaires internationaux ».

Sans attendre cette sollicitation, Dominique Ouattara s’est engagée en faveur du développement du système de santé. Le 4 décembre, le Comité National de Surveillance qu’elle préside octroyait une nouvelle ambulance à l’hôpital de Tiebissou, après celle remise centre médical de Koyekro, le 8 septembre dernier.

Dominique Ouattara, une nouvelle Méditrina ?

Outre les institutions internationales, les premières Dames Lalla Salma et Dominique Ouattara s’engagent également pour le développement de la médecine sur la rive sud de la méditerranée. Il n’y a pas longtemps, elles ont par exemple participé à l’inauguration d’une « Maison de la vie » à Marrakech.

Afin de remercier la première Dame ivoirienne pour l’ensemble de ses actions, l’équipe municipale de Tiebissou envisage de baptiser le prochain hôpital, au nom de la bienfaitrice. Enfin, le couple présidentiel était également présent lors du 10ème Gala de l’ONG Servir, pour laquelle ils ont récolté des centaines de millions de Francs CFA, afin notamment de soutenir les personnes handicapées.

Laisser un commentaire