A lire

Cigarette électronique, encore plus dangereuse que le tabac ?

Étant fumeur l’envie de se défaire de la cigarette incite souvent à l’utilisation de la cigarette électronique pour faciliter une période de transition. Mais aujourd’hui le bruit fait rage que la cigarette électronique serait encore plus cancérigène que la vraie cigarette !

Une étude américaine a récemment publié que l’utilisation des cigarettes électroniques exposait à des risques de cancers plus grands que pour les simples cigarettes. Chauffé au plus haut point, le liquide utilisé pour ces accessoires serait ainsi dangereux, car la vapeur qui contient de la nicotine ainsi que d’autres substances chimiques causerait la formation de formaldéhyde. C’est ainsi cette substance qui augmente les risques de cancer de cinq à quinze fois plus que pour une cigarette normale.

Ces résultats ont cependant été rapidement contestés puisque quand le liquide des cigarettes électroniques est chauffé au maximum, il en résulte un goût très désagréable qui fera sans aucun doute reculer tous les fumeurs de faire de même. Il n’est pas à écarter cependant que cette fumée n’est pas des plus saine pour chacun d’entre nous même si toutefois moins nocive que la fumée de cigarette traditionnelle. De plus, il a été également énoncé que seules les cigarettes fonctionnant très mal pourraient causer de tels soucis pour le fumeur.

Commentaires

  1. Encore une étude surement sponsorisé par l’industrie du tabac pour discréditer la CE, pour atteindre une telle température il faut soit vaper en haut voltage(7.4v,, alors que la grande majorité fonctionne avec des eGo qui ne depasse pas les 4.2 a pleine charge et 3.7v en moyenne), et a ce niveau la il ne doit plus rester beaucoup de liquide sur la fibre, donc on vape que de la fibre cramé, ce qui vous ferra immanquablement tousser et arrêter tellement le gout est atroce(essayer de fumer du papier journal et vous aurez une idée du gout!).

  2. Si les résultats sont contestées, pourquoi faire un titre aussi catégorique ?

  3. Bonjour,
    S’il vous plait, sachez formuler vos titres et employer le point d’interrogation lorsque vous parlez d’un débat…
    C’est un enjeu majeur que celui du tabagisme et les fumeurs trouvent déjà bien assez d’excuse dans cette absence de réponse claire sur la nocivité du vapotage. De la même façon qu’un toxicomane ne peut s’empêcher de trouver le traitement qui le sauvera suspect, le tabagique veut avant tout ne rien changer… donnez-leur un coup de pouce !

  4. Votre commentaire

Laisser un commentaire