A lire

Piratage de carte SIM par la NSA, aucune plainte ne sera déposée

Il y a quelques jours, on apprend que la NSA aurait piraté des cartes SIM dans les années 2010 et 2011, Gelmato qui est un géant dans le secteur confirme les attaques, et contre toute attente, annonce cependant qu’aucune plainte ne sera déposée.

Ce n’est que cinq jours après l’annonce du piratage au grand public que le géant Gelmato décide de se manifester sur le sujet. Une enquête a été menée au sein de l’entreprise ce qui a permis de confirmer le fait que le réseau informatique aurait subi des attaques en 2010 et en 2011

Ce qui reste surprenant dans cette histoire, c’est que la société ne souhaite pas porter plainte contre la NSA, autrement dit les États-Unis ainsi que le Royaume uni considéré comme responsable. Les raisons en sont simples, il serait difficile de gagner contre un état, surtout contre les États-Unis qui ne vont pas admettre les faits. Il sera en effet ardu de porter plainte en France étant donné que cela n’est pas possible selon les lois. La société tente cependant de rassurer ses utilisateurs en affirmant que même avec les attaques enregistrées, aucun vol de données en masse n’a été détecté, mais aussi en expliquant que les données qui ont peuvent être été dérobé ne peuvent être exploités que sur les réseaux 2G.

Laisser un commentaire