Actualités sur Google

Dominique Ouattara développe l’e-éducation

L’e-éducation définie comme la mise à disposition de contenus pédagogiques via un support électronique représente l’avenir de la formation de nos jeunes. Afin de permettre aux étudiants ivoiriens de bénéficier des meilleures conditions d’apprentissage, la Première dame de Côte d’Ivoire, Dominique Ouattara, participe à la construction de salles multimédia dans tout le pays. Le 19 février dernier, elle s’est ainsi rendue à l’Université Félix Houphouët Boigny où elle a inauguré la nouvelle infrastructure, estimée à 85 millions de Francs CFA…

Depuis sa création en 1958, l’université Félix Houphouët Boigny s’impose comme l’un des centres d’excellence du pays. Afin de renforcer son dynamisme, la structure phare de l’enseignement et de la recherche d’Abidjan vient notamment de bénéficier d’une donation de la fondation Children of Africa. L’ONG dirigée par la Première dame du pays, Dominique Ouattara, a souhaité accompagner l’établissement dans sa transition numérique, en finançant une salle multimédia accessible aux étudiants et professeurs…

Pendant la cérémonie d’inauguration, la bienfaitrice des petits Ivoiriens, Dominique Ouattara a déclaré : « la fondation Children of Africa a toujours été sensible à la formation des élèves en général, et plus particulièrement dans les technologies de l’information et de la communication. C’est pourquoi, depuis quelques années, la Fondation a déjà procédé à la création de salles multimédia dans plusieurs lycées et collège à travers le pays ».

Le président Alassane Ouattara a aussi profité de l’occasion afin de lancer le projet « à chaque citoyen, un ordinateur, une connexion internet ». Selon lui, l’ambition de la Côte d’Ivoire de s’imposer dans les nouvelles technologies est en passe de se réaliser. En effet, le responsable politique indique que « le secteur des TIC a réalisé en 2014 un chiffre d’affaires consolidé de près de 1.000 milliards de FCFA, [soit environ] 7 à 8% du Produit Intérieur Brut (PIB) ».

Lors de la cérémonie, la présidente de l’université FHB, Bakayoko Ly Ramata et le Ministre de la Poste et des technologies de l’information et de la communication, Nabagné Koné ont tenu à souligner le rôle stratégique de la fondation Children of Africa dans le système éducatif ivoirien. Brissi Gadou, porte-parole des étudiants a pu le constater, notamment lorsqu’elle a plaidé en faveur de la baisse des coûts d’inscription, l’octroi d’une aide financière et l’appui à l’association des handicapés.

Commentaires

  1. L’internet, ce outil incontournable de nos jours, manque à nos universités qui peines à avoir de simples connections par cable. Cette multimédia est donc très bien venue. Fasse Dieu que nos universités en reçoive d’avantage pour que vive l’enseignement et la recherche universitaires, pour une Afrique libre du sous dévéloppement

Laisser un commentaire