Actualités web

ResearchKits, l’application d’Apple pour la santé

L’application ResearchKits, qui vient d’être lancé en France par Apple, est destinée à développer et centraliser la collecte de données de santé. La recherche clinique sur de nombreuses pathologies très diverses pourrait se servir de ces données. Comme pour une application « classique » les utilisateurs pourront toujours décider s’ils participent ou pas à l’étude et sélectionner les données qu’ils souhaitent partager.

Cette application lancée le 9 mars dernier doit faire avancer la recherche clinique, en mettant à disposition de la communauté scientifique les données santé d’utilisateurs de Smartphone.

ResearchKits a deux fonctions principales, d’un côté de suivre son état de santé et de l’autre d’envoyer ses propres informations à des scientifiques.

Le but : réaliser des études précises à grande échelle. Données sur le poids, le sommeil, les calories consommées, la fréquence cardiaque ou le taux de glucose pourront ainsi être récoltées, avec l’accord de l’utilisateur.

D’un point de vue technique, l’application est composée de six groupes distincts, chacun développé par des chercheurs universitaires. Par exemple, l’onglet dédié au cancer du sein propose aux femmes de partager les détails de leur qualité de vie après une chimiothérapie (humeur, énergie, symptômes).

ResearchKit se veut également interactif. Pour les patients atteints de la maladie de Parkinson, un test propose d’évaluer la dextérité et la rapidité de l’utilisateur en le faisant appuyer le plus vite possible de chaque côté de l’écran de son téléphone.

On peut aisément comprendre que ResearchKits est la résultante de l’évolution de l’Apple Watch dont la caractéristique principale est la surveillance de l’activité physique et du rythme cardiaque.

Aujourd’hui, Apple dispose aux États-Unis de cinq applications dédiées à la maladie de Parkinson, aux maladies cardiovasculaires, au diabète, à l’asthme et au cancer du sein. La plateforme de ces applications sont compatibles avec tous les iPhone à partir de l’iPhone 5.

Laisser un commentaire