A lire

Déverrouillage par bio-signaux : pour bientôt chez Samsung

Il fut un temps où la reconnaissance vocale ou la reconnaissance rétinienne sans oublier les empreintes digitales étaient les plus connues comme systèmes de verrouillage efficace. Il semblerait que cette époque soit proche de sa fin puisque l’authentification d’un utilisateur pourrait très bien se faire grâce à son corps dans un futur proche.

Samsung a obtenu récemment un brevet concernant une technologie faisant usage des bio-signaux afin qu’un utilisateur puisse assurer le déverrouillage d’une montre connectée. Les bio-signaux peuvent être de différentes sortes, ce qui fait que les capteurs utilisés le sont aussi.

Pour ce type de système de reconnaissance, des enregistrements de référence devront être faits qui seront ensuite chiffrés et stockés pour une utilisation future. Ainsi, pour déverrouillée sa montre, le propriétaire pourra ouvrir sa main, serrer son poignet ou encore le tourner et beaucoup d’autres gestes encore. L’appareil connecté détectera ensuite le mouvement pour être analysé par le capteur.

Différents niveau de reconnaissances devront être complétés avant que l’accessoire ne puisse être déverrouillé. En effet, en second contrôle, ce sont les battements de cœur qui seront passé au  crible par les capteurs. Enfin, si toutes les données recueillis sont correctes alors seulement ma montre pourra être utilisée. Ces méthodes d’authentifications permettront ainsi de s’assurer que l’utilisateur est bien celui qu’il prétend être.

Laisser un commentaire