Actualités web

Thierry N’Doufou et Dominique Folloroux numérisent les écoles ivoiriennes

Fin mai, la Chaire Economie Numérique de l’Université Paris Dauphine participait à Abidjan aux 1ères assises du numérique de Côte d`Ivoire. En effet, sous l’impulsion d’Alassane Ouattara, le pays espère profiter de la révolution numérique. D’ailleurs, l’ensemble de la société civile est mobilisée derrière cet objectif gouvernemental. Ainsi, alors que Thierry N’Doufou développe « Qelasy », la première tablette africaine, la présidente de la fondation Children of Africa, Dominique Folloroux, distribue des dons afin de moderniser les établissements éducatifs…

Les jeudi 28 et vendredi 29 mai 2015, ICT consulting organisait les 1ères assises du numérique de Côte d’Ivoire, à l’Hôtel Palm Club d’Abidjan. Associés à l’événement, la Chaire Economie Numérique de Paris Dauphine et l’Institut de la Société Numérique de l’IDEX Paris-Sacley ont notamment rappelé l’importance des technologies à l’époque de l’économie de la connaissance. C’est pourquoi, le Dr Guibessongui N’Datien Séverin, Directeur Général de ICT Consulting, souhaite « renforcer la vitalité et la maturité du secteur des TIC et du numérique dans l’espace CEDEAO en général et en Côte d’ivoire en particulier ».

Un projet qui coïncide justement avec la volonté du président Alassane Ouattara de diversifier l’économie du pays. Comme le note Radio France Internationale, de nombreuses réalisations sont déjà à mettre au crédit de la nouvelle puissance régionale. On peut notamment citer l’exemple de Thierry N’Doufou, qui vient de créer la première tablette numérique africain : « Qelasy ». Avec ce projet, l’entrepreneur ivoirien espère que n’importe quel élève d’Asie ou d’Afrique puisse avoir accès aux « mêmes enseignements que dans les écoles de renommée mondiale ».

Une ambition qu’il partage d’ailleurs avec la présidente de la fondation Children of Africa, Dominique Folloroux. En visite dans la ville d’Odienné, elle a effectivement contribué à la modernisation du collège. En plus des travaux de rénovation, une salle multimédia avec 16 ordinateurs a été créée pour permettre aux enfants de se familiariser avec leurs futurs outils professionnels. Bientôt d’autres établissements seront dotés d’équipements similaires grâce à la générosité des donateurs de la fondation. Parallèlement, le Ministre des postes et des technologies, Bruno Nabagne Koné, a lancé le programme « un citoyen, un ordinateur plus une connexion Internet ».

Laisser un commentaire