A lire

Facebook : le bouton « j’aime » n’est plus tout seul

C’était prévu depuis longtemps, et on les attendait, elles sont là les cinq nouvelles émoticônes animées, qui permettront de s’exprimer avec plus de précision sur Facebook et qui viennent encadrer le bouton « j’aime ».

Facebook a lancé « réactions », cinq nouvelles émoticônes animées qui viennent compléter le classique pouce levé. Il s’agit de permettre aux membres du réseau social d’exprimer leurs émotions de manière plus précise. En septembre 2015, les « réactions » avaient déjà été testées en Espagne et en Irlande. « Haha » et « triste » sont assez évident, le bouton « j’adore » va permettre de faire part de votre enthousiasme, « wouah » l’admiration ou la surprise, et quant à « Grrr », il exprimera évidemment votre désapprobation, votre colère.

Ces émoticônes répondent à deux impératifs. Tout d’abord, faciliter l’utilisation pour une majorité d’internautes, qui se connectent désormais à Facebook depuis leur mobile, et qui n’ont pas envie de prendre le temps, et la peine de nuancer leur réaction dans les commentaires. D’autre part,  le refus catégorique de créer un bouton « je n’aime pas », jugé trop négatif  par le patron de Facebook.

L’opération va permettre aussi au réseau social d’engager plus ses utilisateurs et de collecter toujours plus de données, encore plus précisent sur eux. Tout ceci se monnaye et va rapporter encore plus à Facebook.

Non, ne me dites pas que vous avez cru que c’était simplement pour nous faire plaisir ?

 Crédit photo : Owen W Brown

Laisser un commentaire