A lire

La roue du futur pourrait être une boule

Le salon de l’automobile de Genève a permis au fabricant de pneus Goodyear de présenter un nouveau concept de pneus Baptisé, Eagle-360. Selon le fabricant américain, le futur pourrait prendre la forme d’une boule.

Ces pneus pouvant tourner dans tous les sens, ils permettent d’envisager des manœuvres sans limites. La sécurité en serait renforcée grâce à des corrections de trajectoires plus précises et efficaces, que ne peuvent le faire les roues conventionnelles. Notamment, face à un obstacle par exemple, un dépassement, pour entrer dans une place de parking, le véhicule pourrait même faire un demi-tour par une simple rotation sur lui-même. Avec son nombre infini de manœuvres, l’Eagle-360 complique aussi sérieusement la conduite. C’est pour cela que Goodyear réserve son concept aux futures voitures autonomes dont l’intelligence embarquée sera capable de gérer ces nouvelles roues.

Ne pouvant plus avoir d’essieu, la « roue » serait accrochée  par lévitation magnétique, c’est-à-dire sans contact entre la “roue” et le véhicule.

Si le concept semble intéressant, il n’est pas évident qu’il devienne une réalité. Un tel changement remettrait en question toute l’industrie automobile, sa conception des voitures, la gestion électronique de la motricité, bref beaucoup d’argent et d’enjeu.

Mais de quoi, il se mêle Goodyear, l’industrie de la voiture avec la roue « ça tourne » alors on continue…

Crédit photo : ghruffo

 

 

Laisser un commentaire