A lire

Windows ouvre ses fenêtres

A San Francisco, comme chaque année, se tient la grand-messe annuelle réservée aux développeurs, c’est la Build 2016. Microsoft en profite pour annoncer un changement majeur pour la firme fondée par Bill Gates et Paul Allen dans les années 1970.

Juger plutôt, Xamarin, la jeune société californienne, rachetée par Microsoft il y a seulement quelques jours va être intégré gratuitement à Virtual Studio, et sera en open source. Celle-ci propose des outils qui permettent aux développeurs de créer simultanément leurs applications pour les smartphones sous Android (Google), iOS (iPhone d’Apple) ou Windows 10 (Microsoft). En y intégrant Xamarin, il ouvre Windows au développement d’applications pour les iPhone d’Apple et tous les smartphones.

Cette nouvelle stratégie part d’une constatation simple, Windows ne compte pas sur le marché des smartphones, occupé par Android suivi par l’iOS des iPhone. Donc, si les développeurs ne viennent pas à Windows, Windows doit aller les chercher, avec Xamarin.

Cela entraîne un autre changement de stratégie plus global, c’est le développement de l’open source. Attitude nouvelle pour ne pas dire renversement de situation pour Microsoft, car jusqu’ici, le code source de tous les logiciels de la compagnie a depuis toujours, été tenu secret.

Une chose en entrainant une autre, voilà du coup l’ennemi juré, alias Linux, le système d’exploitation complètement ouvert, qui devient un nouvel ami. Azure, la plateforme de cloud de Microsoft comporte des machines utilisant Linux. Les développeurs sous Linux peuvent donc utiliser les services du cloud Microsoft sans avoir à travailler sous Windows.

Qui l’eut cru, il y a encore quelques années. Le business a ses raisons que la raison ignore…

Crédit photo :  Matthieu Guyonnet-Duluc

 

Laisser un commentaire