A lire

La 4G dans le métro parisien, mais pas avant fin 2017

Tout arrive à qui s’est attendre, la RATP vient d’annoncer qu’elle prévoit une couverture 3G/4G de l’ensemble du réseau pour fin 2017. Il s’agit, de finir une opération débutée en 2012, avec l’ouverture d’un premier tronçon de RER couvert en 3G par SFR sur la ligne A. Depuis, le chantier a pris bien du retard.

La couverture 3G, était à la base prévue pour fin 2015, mais des difficultés sont apparues au fur et mesures. Certaines stations du métro parisien, qui font partie des plus anciennes, sont encaissées et plus difficiles à couvrir. Il faut pour intervenir sur certaines lignes, attendre une interruption du trafic, et qu’aucune opération de maintenance ne soit prévue.

De plus, avec le retard accumulé, l’idée est de ne pas se contenter de rattraper ce ralentissement, mais d’en profiter pour avancer sur l’avenir et la 4G. La société de transports, a choisi de négocier une redevance, opérateur par opérateur, avant de confier les travaux à des sociétés sous-traitantes. Le but affiché est une meilleure information aux usagers. La société de transports promet des mesures fines pour améliorer la qualité des services mobiles, opérateur par opérateur dès 2017.

Ainsi, la RATP, espère ne plus faire figure de vilain petit canard en matière de couverture de réseaux et pouvoir tenir la dragée haute à d’autres grandes villes, notamment asiatiques, comme Séoul, Tokyo qui sont couverts en 3G depuis plusieurs années déjà ou sans aller si loin, le tunnel sous la Manche.

Crédit photo : piperlucy

 

 

 

 

Laisser un commentaire