A lire

Bientôt, des batteries qui se rechargent en quelques secondes

Des chercheurs de l’université américaine de Floride ont réussi à concevoir des batteries capables de se recharger en quelques secondes, tout en offrant une autonomie vingt fois supérieure à celle des batteries lithium-ion traditionnelles. Même si la cellule à supercondensateur, mise au point par les chercheurs de l’université de Floride n’existe pour l’instant, qu’à l’état de prototype, leur travail semble très prometteur.
En fait, il s’agit plutôt de condensateurs capables d’emmagasiner de l’énergie, en quelques secondes, à l’aide, bien entendu, de chargeurs ultra-rapides à haute tension.  « Cette cellule permettra par exemple, de recharger son téléphone mobile en quelques secondes et la charge pourra tenir pendant plus d’une semaine », a expliqué Nitin Choudhary, post-doctorant associé de l’UCF.
La technologie utilisée est encore au stade expérimental, elle consiste à utiliser des nano-compartiments de graphène, qui permet de créer des milliers de fines couches d’électricité statique, selon le principe des condensateurs. Il reste que pour l’instant, le graphène se trouve être très rare et donc très cher.
Cette recherche n’en est qu’à ses prémices, et la commercialisation de ces batteries n’est pas pour demain. Cependant, ses résultats sont prometteurs, et ouvrent de nombreuses perspectives, même si ses recherches spécifiques ne débouchent pas immédiatement. Les recherches sur les super-condensateurs sont une nouvelle direction à suivre dans le domaine des batteries.
Par contre, si cette recherche avance concrètement, on peut déjà imaginer des applications en direction de l’autonomie des véhicules électriques. Les batteries de ces véhicules ne pourront pas forcément durer beaucoup plus longtemps, mais surtout elles pourront être rechargées en quelques minutes au lieu de plusieurs heures. Ces batteries permettront également d’étendre l’autonomie des smartphones (sans risque d’explosion), et offriront des capacités de rechargement complet en quelques secondes.
A plus long terme, elles pourraient aussi être utilisées pour améliorer les conditions de stockage d’énergie domestique, ce qui permettrait de réduire considérablement notre dépendance dans les énergies fossiles.

Crédit photo :  SearchOfLife Blog

 

 

Laisser un commentaire