A lire

Yuka : l’application mobile qui fait coïncider vos aliments et votre santé

En France, l’étiquetage nutritionnel a donné lieu à des débats contradictoires particulièrement houleux et serrés. La société Yuka, vient de sortir une application capable de déchiffrer les étiquetages et de vous orienter vers un produit plus sain.
L’application surfe sur la volonté de plus en plus affirmée des consommateurs, de faire attention aux produits proposés. De nombreux critères très différents, entrent en jeu, comme la valeur nutritionnelle, le taux d’additif ou l’origine « bio » par exemple. Ces différents critères combinés aux nombreuses propositions dans les grandes surfaces, compliquent singulièrement le choix. On se rend bien compte à la rédaction de cette phrase que nous vivons dans un monde que l’on peut encore se considérer comme des privilégiés.
C’est là, que l’application Yuka, disponible depuis janvier 2017 sur IOS entre en jeu, elle se charge de faire le tri. Vous scannez le code-barres des aliments et Yuka vous dit si ceux-ci sont « excellents » (vert foncé), « bons » (vert clair), « médiocres »(orange) voire « mauvais » (rouge). Vous créez vous-même vos filtres, et l’application organise un classement suivant des catégories et la grande surface où vous vous trouvez.
Comme d’habitude, à la base de cela, il y a un algorithme créé par Yuka. Celui-ci se fonde sur trois critères, dans des proportions différentes, 60 % de l’évaluation reposent sur la qualité nutritionnelle, c’est-à-dire, la quantité d’énergie, de graisses saturées, de sucres, de sel, de fibres et de protéines, et la quantité de fruits et légumes présents dans le produit. 30 % suivants sont calculés en fonction de la présence d’additifs nocifs et enfin, les 10 % restants s’intéressent à l’origine des produits, c’est-à-dire, s’ils bénéficient du label bio français (AB) et/ou du label bio européen (Eurofeuille).
En fonction de ces trois critères pondérés, l’algorithme donne une note sur 100, rattachée à une appréciation et une couleur. « Excellent » pour une note entre 100 et 75, « bon » pour 75 à 50, « médiocre » pour 50 à 25 et mauvais en dessous.
Le site « sciences et avenir » a testé pour vous cette application et on peut y retrouver leurs conclusions qui ne sont pas sans certaines restrictions de fonctionnement.

 

Crédit photo :  Yann Renoult

 

Laisser un commentaire