A lire

Alo : le futur du smartphone vu par des designers français

En matière de smartphone, tout va très vite. Les innovations et les projets fusent à grande vitesse, et plus ou moins à long terme. Dans cet esprit, Jérôme Olivet et Philippe Starck ont proposé à Thomson, le projet futuriste, particulièrement novateur appelé Alo.
Il s’agit, pour le designer français Jérôme Olivet, de s’attaquer à tous les aspects de fonctionnement des smartphones, que nous connaissons actuellement et d’y introduire des techniques résolument nouvelles pour se projeter dans l’avenir du smartphone. Sous la direction artistique de Philippe Starck, apparaît alors un nouveau smartphone totalement sans écran en forme de grosse cuillère.
Fini les gestes actuels, Alo se veut par exemple entièrement, contrôlé par la voix. Il peut projeter, grâce à une caméra, des hologrammes pour lire nos messages ou regarder des vidéos.
C’est pour le site Deezen, que Jérôme Olivet explique que la conception de l’appareil elle-même évolue. « L’appareil sera recouvert d’une enveloppe naturelle, gélatineuse et souple pour le confort des mains ». Deezen rapporte, que la surface peut vibrer ou dégager de la chaleur en guise de notification. Autre avantage de ce matériau magique, qui devrait recouvrir la structure aluminium de votre appareil. Si vous laissez tomber votre smartphone, le designer assure que ce matériau magique qui entoure le smartphone permet à celui-ci de « se réparer automatiquement dès qu’il est abîmé ».
Pour compléter le tout, Alo devrait être doté d’un assistant en intelligence artificielle capable de répondre à nos commandes vocales et d’apprendre à parler comme son utilisateur pour « devenir votre assistant personnel privilégié », promet Jérôme Olivet.
Alo, n’est pour l’instant qu’au stade de concept. Pourtant, Jérôme Oliver et Philippe Starck, qui ont développé ce projet futuriste pour l’entreprise française Thomson, comptent bien fabriquer un premier prototype.
En attendant, il faudra vous contenter de pianoter sur le clavier de votre smartphone, et faire attention à ne pas le faire tomber.

Crédit photo : Algoworks

 

Laisser un commentaire