A lire

L’application Hater : des rencontres motivées par la haine

Vous en avez marre de passer votre temps à chercher désespérément votre futur conjoint à travers celui ou celle qui pourrait partager vos passions, vos goûts, et qui réagirait aux mêmes centres d’intérêt que vous. Le problème ne se situe peut-être pas dans la démarche, mais dans la recherche elle-même. Avez-vous pensé à la haine ?
C’est pour cela, qu’une nouvelle application nommée « Hater », utilise une méthode quelque peu différente, et va vous permettre de rechercher, non plus les personnes qui aiment les mêmes choses que vous, mais celles qui haïssent les mêmes choses que vous. Pour le reste, c’est un principe identique qui nourrit la plupart des apps de sa catégorie.
Le fonctionnement est très simple, l’internaute doit donc « swiper » vers le bas s’il déteste, vers le haut s’il adore, ou plus modéré, vers la gauche ou la droite s’il aime ou pas. Après, on laisse faire l’algorithme, qui se charge de trouver des membres qui n’aiment pas ou détestent carrément les mêmes choses. Bien sûr, il prend en compte la géolocalisation.
Actuellement, c’est plus de 3 000 sujets à détester, que l’on retrouve dans cette application créée par Brian Alper, un ex-employé de la banque Goldman Sachs. Des sujets comme ceux qui laissent un pourboire de moins de 15 % au restaurant, les accrocs aux selfies de leur fessier, ceux qui aiment les shorts cargo
.
L’application, a d’abord été testé à New-York et elle a déjà révélé des sujets stars, comme les dernières élections, ne pas respecter les conventions quand on marche dans la rue et nettoyer les cheveux coincés dans le lavabo.
La sortie définitive de cette application est arrivée, début février en version iOS dans un premier temps. Il faudra attendre le printemps prochain pour les utilisateurs d’Android. Il n’aurait pas fallu, « marketing » oblige, rater la Saint-Valentin, où on va pouvoir déclarer sa flamme en partageant amoureusement toute notre haine pour les choses qui nous entourent, comme c’est touchant.

Crédit photo : Uncle Huck

 

Laisser un commentaire