A lire

Bientôt, les dernières créations Disney, des robots humanoïdes

Cette fois, ce n’est pas un dessin animé, car le groupe Disney s’intéresse particulièrement à une technologie de chair artificielle pour de réels robots « huggers ». Disney ne faisant jamais rien pour rien, et restant toujours à l’affût des bons coups à jouer, on peut facilement imaginer, que dans peu de temps, on verra des robots dans les parcs du groupe Disney Enterprises.
En février, le groupe a très officiellement déposé aux États-Unis un brevet ayant pour intitulé « robots au corps doux capable d’interaction physique avec les humains ». En traduction simple, il s’agit de robots capables de vous prendre dans leurs bras.
Disney, se projette très concrètement dans la création de robots possédant une armature rigide, mais aussi de l’eau pour remplir les espaces et donner de la consistance, comme le corps humain, et le tout muni de membranes flexibles et de capteurs de pression. On retrouve les caractéristiques du corps humain avec une structure musculaire et nerveuse articulée, et un squelette.
Toute cette technologie, aurait déjà été testée par les inventeurs de prototypes Disney. Il ne faudrait donc logiquement pas longtemps avant de voir débouler sur les allées des parcs Disney, des robots distribuant à qui le souhaite, des câlins improvisés avec les visiteurs.
Cependant, si cela n’était qu’une étape, on peut imaginer que sur sa lancée, le groupe qui n’a rien de philanthropique, rêve secrètement de pouvoir remplacer bon nombre de personnes qui, chaque jour, endossent les costumes des personnages vedettes de Disney par de braves robots, moins rechignant sur les conditions de travail.
Néanmoins, il faudra encore bien du temps aux visiteurs pour passer le cap et se laisser prendre, sans une arrière-pensée par ce qui reste une machine aussi abordable soit-elle. Du côté des concepteurs, il faut aussi assurer un parfait contrôle de la puissance du robot en toutes circonstances même extrême pour éviter des étreintes trop fortes.
Toutes ces recherches, dépassent largement le cadre ludique de gentils câlins ou autres marques d’affection. Les recherches en robotique, explorent avec grand intérêt ce domaine de la chair artificielle et des capteurs sensoriels, qui devraient prochainement équiper les robots. Ces derniers, pourraient alors « ressentir » et prévenir d’éventuels dysfonctionnements ou tout simplement anticiper et s’adapter.

Crédit photo : Mr_Kwong

 

Laisser un commentaire