A lire

La fin d’AdobeFlash Player est programmée pour 2020

La famille internet est au regret de vous informer de la mort prochaine d’un grand serviteur de la cause. En effet, Adobe vient d’annoncer la mort de son plugin Flash. Il va falloir se résoudre à ne plus voir apparaître sur nos écrans le fameux AdobeFlash Player.

C’est une nouvelle page de la technologie du début des années 2000 qui va bientôt passer la main. Il a été créé en 1996, et il a littérairement envahi les sites, qui en usaient et très souvent en abusaient.

Cette utilisation abusive n’était d’ailleurs pas toujours du meilleur goût. Les résultats en matière de design des différentes animations pouvaient largement être critiqués. Comme tout système devenu omniprésent, Adobe Flash Player était aimé, autant qu’il était détesté. Ses détracteurs mettent aussi en évidence ses nombreux bugs.

De nombreuses failles critiques ont accéléré le déclin de Flash Player. Elles ont permis à de nombreux hackers d’effectuer des attaques majeures. Il est apparu évident et impératif à tous, de mettre de nouvelles manières d’afficher les animations et vidéos. Tous les géants de l’internet ont réfléchi sur le sujet. Cette réflexion a donné lieu à la dernière version du langage Html, Html 5, sortie en 2014.

Depuis cette date, Adobe Flash Player est clairement devenu obsolète, et il est même devenu une sorte de paria. Les conseils et les avertissements se sont multipliés pour inciter les internautes à se désactiver, essentiellement pour des raisons de sécurité, car les failles critiques se multipliant.

Actuellement, on évalue à 94 %, la part des sites internet, qui ont abandonné Flash Player pour des solutions plus légères, et surtout « mobile-friendly ».

Il reste donc encore 6 % d’internautes qui utilisent Flash Player. Ils ont jusqu’à 2020 pour évoluer vers d’autres solutions. Cette année-là, selon le plan d’Adobe, plus aucune mise à jour de Flash Player ne sera distribuée, laissant les sites et les utilisateurs à la merci des hackers et des problèmes de compatibilité.

Crédit photo : valentin.d

 

Laisser un commentaire