A lire

L’iPhone8 devrait adopter la recharge par induction

Apple persiste et signe, les prochains iPhones devraient adopter la recharge par induction en restant ainsi dans la continuité de l’option choisie pour l’Apple Watch. Si le choix semble logique, la technologie choisie par Apple semble plus sujette à caution. De ce fait, elle pourrait en limiter la fonction.

Apple va profiter de l’anniversaire des 10 ans de l’iPhone, pour révéler trois nouveaux smartphones, dont le très attendu iPhone8. Petite surprise, il sera équipé de la recharge sans fil. Apple fait à l’occasion une sérieuse volte-face en la matière, car jusque ici il restait très critique envers cette technologie.

De manière très classique, cela va permettre de recharger son iPhone8 directement en le posant sur un support ou un meuble compatible en rentrant chez soi.

Les interrogations vont plus sur les choix stratégiques osés par Apple en la circonstance. Le doute plane sur la technologie employée par Apple, qui semblait se diriger vers la technologie QI, comme ses concurrents Samsung ou LG. Cette norme est aussi partagée par IKEA dans quelques meubles, et certains constructeurs automobiles, qui ajoutent aussi à leurs derniers véhicules des emplacements de recharge QI.

Cependant, Apple aurait fait le choix de restreindre la possibilité de recharger à seulement quelques chargeurs certifiés par la marque. En cela, selon les informations du blog japonais Mac Otakara, Apple appliquerait une politique similaire à celle de son Apple Watch. Les accessoires compatibles devront recevoir une licence pour fonctionner, ce qui rendrait quasiment incompatibles tous les accessoires déjà présents sur le marché.

Apple intègre dans sa réflexion, que la recharge sans fil Qi commence seulement à se populariser auprès de certains constructeurs intégrant des supports de recharge dans leurs produits. En rendant incompatible ses iPhones avec tous les produits présents sur le marché, Apple parie que ces constructeurs vont sortir des versions iPhone de leurs accessoires.

Cette stratégie, a déjà été utilisée par Apple avec son application de domotique, obligeant chaque constructeur à ajouter une puce à leurs accessoires pour fonctionner avec les iPhone et iPad. Le résultat fut plus que mitigé.

Apple veut ainsi perpétuer son image de « marque pas comme les autres ». Or, si elle limite sa recharge sans fil, elle devra en contre-partie justifier son choix par une innovation assez importante pour expliquer ces mêmes limites.

Crédit photo : angelo cianci

Laisser un commentaire