A lire

Aux États-Unis, l’appli la plus téléchargée s’appelle Zello Walkie Talkie

L’appli la plus téléchargée actuellement sur Google Play Android, et sur l’App Store Apple aux Etats-Unis, s’appelle Zello Walkie Talkie. Elle est hélas de circonstance avec les différents ouragans qui sévissent dans le pays. Facile à utiliser, l’appli se présente comme une version moderne du talkie-walkie, et se révèle très pratique pour communiquer à distance en cas de catastrophe naturelle.

L’appli Zello Walkie Talkie, a été développée par l’entreprise Zello. Elle a été lancée en 2011, et c’est plus de cent millions de personnes qui l’ont téléchargée selon le site de Zello. Elle est passée de 1400e appli la plus téléchargée, à la première place suite au passage de l’ouragan Harvey au Texas, et maintenant Irma.

Cependant, cette application a besoin comme toutes les autres, de connexion internet et Zello a dû plusieurs fois le rappeler sur ses réseaux sociaux, car plusieurs personnes ayant visiblement cru l’inverse.

Cependant, Zello n’a pas besoin d’une excellente connexion, il suffit d’être en 2G pour envoyer un message. Cette technique, que l’on qualifie de « low-tech » (basse technologie) se révèle très pratique en cas de catastrophe naturelle, quand le réseau peut être perturbé.

De plus, Zello est gratuit, et n’affiche pas de publicité. Ses utilisateurs s’en sont servis pour échanger des conseils pendant Harvey et organiser l’arrivée des secours. Avec l’arrivée d’Irma, des milliers d’utilisateurs échangeaient des informations sur cet ouragan. Ce sont de cours messages vocaux que l’on peut envoyer à d’autres abonnés du groupe, faisant une sorte de chaîne, façon Viber ou WhatsApp.

Simple, pratique et sans fioritures, c’est très utile dans les cas extrêmes. Cependant, l’appli garde ses limites et ne peut en aucune manière être considérée comme un outil de sauvetage en cas d’ouragan. Néanmoins, l’application consomme beaucoup de batterie. Son utilité dépend aussi beaucoup des gens qui s’en servent, et sa fiabilité, de la connexion internet disponible.

Crédit photo : Anderson Mattos1

 

Laisser un commentaire