A lire

Twitter va tenter le message de 280 caractères

Twitter a décidé de doubler la longueur de ses messages en passant à 280 caractères. Une bonne nouvelle pour ses utilisateurs, mais pas pour le réseau social américain, car cette décision est tout simplement la conséquence de grosses difficultés financières qui le touche, plus de dix ans après sa naissance.

Ce n’est un secret pour personne, depuis des années, la société subit un ralentissement de sa croissance et Twitter tente de se relancer en doublant la longueur de ses messages.

La communication de la société pour sa part est évidemment enjouée et insiste sur les nouvelles possibilités de ce changement qui va concerner d’abord quelques utilisateurs, avant une possible généralisation. On peut lire sur le blog officiel « tenter de caser vos pensées en un seul tweet, on est tous passés par là, c’est pénibleNous voulons que tout le monde, partout dans le monde, puisse s’exprimer facilement sur Twitter, alors nous faisons quelque chose de nouveau, nous allons essayer une limite plus grande, 280 caractères ».

Le patron-fondateur Jack Dorsey, s’est lui-même fendu d’un message en 280 caractères, bien sûr pour expliquer, « c’est un petit changement, mais un grand pas pour nous. 140, c’était un choix arbitraire fondé sur la limite à 160 caractères des SMS. Je suis fier de voir à quel point les équipes ont été attentives pour régler un vrai problème qu’ont les gens quand ils essaient de tweeter, et tout en maintenant notre concision, notre rapidité et notre essence-même ».

Attention, seuls les messages en caractères latins sont concernés, car c’est surtout en anglais, espagnol, portugais ou français que la limite de 140 caractères, semble poser parfois souci aux utilisateurs, contrairement à ceux qui tweetent en japonais, coréen ou chinois. Une analyse de la société permet de constater effet, que 9 % des tweets en anglais atteignent 140 caractères contre 0,4 % en japonais.

Derrière cette avalanche de bonnes intentions, se cache une dure réalité, car Twitter évolue en eaux troubles. En difficulté financière et incapable de faire progresser le nombre de ses « twittos actifs » et pour faire face à des concurrents de plus en plus redoutables, Twitter vient de sacrifier ce qui aux yeux de nombreux utilisateurs en faisait sa spécificité. De nombreux utilisateurs ont fait part de leurs craintes que le service perde son âme et ne devienne finalement qu’un deuxième Facebook en moins bien.

De plus, pour certains comme Brian Blau, du cabinet Gartner, c’est le concept de tweets qui est en perte de vitesse face à la réalité virtuelle et les assistants vocaux. Il explique, « Twitter se débat pour se redresser pendant que tout le monde se dirige dans d’autres directions ».

Crédit photo : Tom Raftery

 

 

Laisser un commentaire