A lire

La start-up française « Revive », créé le disque vinyle connecté

La 40e édition du festival Son & Image, a donné l’occasion de revenir sur une invention, dont on ne peut pas passer à côté, pour deux raisons essentielles. Tout d’abord, elle concerne le vinyle, dont nous sommes nombreux à être nostalgiques, et ensuite, c’est l’occasion de pousser un grand « cocorico », car c’est une invention française. Il s’agit du vinyle connecté, et c’est Nicolas Baudry, qui a déposé le brevet.

Le Français, Nicolas Baudry, a d’ailleurs reçu un prix lors du CES de Las Vegas. Il s’agit d’une puce NFC, qui est intégrée sous l’étiquette centrale du disque. Grâce à elle, vous pouvez en approchant votre smartphone ouvrir un lien. A partir de là, il est possible par exemple, de se voir proposer de télécharger l’album dans la qualité de votre choix, mais aussi d’accéder en ligne à l’univers de l’artiste, et plein d’autres choses.

Jean-Marie Hubert, le créateur du festival Son & Image y croit dur comme fer, et il n’hésite pas à déclarer, « c’est tout sauf un gadget, c’est l’avenir du vinyle« . C’est pour cela, que pour l’occasion, l’auteur et compositeur Wax Taylor, qui est aussi producteur, a lancé  en exclusivité son nouvel album de remixes dans le cadre du salon. Une première mondiale signée par la start-up Revive, et le spécialiste français du pressage de vinyles MPO. Tout cela vise à convaincre tous les labels, d’intégrer une puce NFC dans chaque nouvel album pressé.

Il s’agit de surfer sur la vague du grand retour du vinyle en 2017, une année qui a vu les ventes tout simplement doubler. Différents constructeurs ont bien senti les enjeux et les perspectives. Ils n’hésitent donc plus, et proposent de plus en plus de faire coexister nostalgie et connectivité à travers différents produits. Par exemple, les fabricants de platines incluent maintenant une compatibilité Bluetooth.

Jean-Marie Hubert appelle tout cela « l’hybridation des technologies« .

Crédit photo : Alexandre E

 

Laisser un commentaire