A lire

Le forum 18-25 ans de Jeuxvidéo.com fait polémique

Le site Jeuxvidéo.com, est actuellement dans la tourmente. Cependant, c’est avant tout son forum des 18-25 ans, qui se retrouve sous les feux de projecteurs. Il paye les tweets incendiaires de plusieurs membres de ce forum, qui s’organisent pour descendre en flamme toutes personnes qui émettent des opinions qui leur déplaisent. Le groupe Webedia, propriétaire du site a enfin décidé de clairement réagir.

On l’a bien compris, on ne parle plus spécifiquement de jeux vidéo, mais ceux qui fréquentent le site savent depuis longtemps, qu’il héberge aussi des forums qui sont autant de défouloir pour toutes sortes de sujets.

Cependant, depuis quelque temps, tout est monté d’un cran avec l’attaque contre un numéro « anti-relou », mis en place pour lutter contre le harcèlement sexuel. Celui-ci a dû être désactivé suite à la profusion de SMS spam envoyés notamment par des personnes se réclamant du forum. Dans le même temps, la chroniqueuse d’Europe 1 Nadia Daama a été harcelée et insultée pour avoir, dans la matinale du 1er novembre, qualifié ce forum de « poubelle à déchets non-recyclables d’internet ».

Ce ne sont, que les dernières actions les plus médiatiques, mais cela fait déjà longtemps que certains commentaires de ce site sont hélas devenu un parfait exemple de ce qu’internet peut engendrer de glauque. Il ne s’agit en fait, que de la transcription de très mauvaises réflexions qui, autrefois, restaient dans un cadre restreint de discussions de comptoir ou de soirées sordides entre personnes mal inspirées, et espérons pour elles, pas au sommet de leur art.

Toutefois, il ne faut pas non plus se voiler la face, et autour de ce défouloir plus ou moins spontané, se cache aussi des actions parfois bien préparées et notamment une politisation de certains débats à des fins de propagande. Ainsi, l’élection présidentielle de 2017, a vu l’ouverture de nombreux sujets de discussion, particulièrement orientés avec un important engouement autour de Jean-Luc Mélenchon, qui n’a pas manqué de saluer la chose.

Or, cet espace de discussions ne pouvait pas non plus échapper aux sympathisants de l’extrême droite, tout heureux de pouvoir contrôler un espace de discussions. David Rachline avait confié au magazine GQ, « on a une équipe de vingt bénévoles qui participent activement aux discussions politiques sur les forums comme Jeuxvideo.com ou LeFigaro.fr. Ils ne sont pas directement sous notre autorité, mais portent notre parole« .

Quant aux nombreuses références à des personnalités comme Alain Soral ou Henry de Lesquen, elles ne souffrent d’aucune ambiguïté et s’accompagnent souvent de propos racistes, ou qui évoque les différences entre les races et antisémites, ou plutôt « antisionistes ».

Webedia fait remarquer qu’il ne s’agit que d’une « minorité » des utilisateurs du forum, que l’on retrouve aussi sur d’autres réseaux sociaux. Ils conçoivent tout de même, qu’ils faillent renforcer leur équipe de modérateurs, et Webedia affirme avoir doublé ses « ressources humaines de modération » depuis le 31 octobre.

Pour Webedia, il faut maintenant louvoyer pour maintenir un site, qui fait parler de lui et qui reste très populaire sans inquiéter les annonceurs qui sont de plus en plus interpellés pour cesser toute collaboration avec ce style de sites sulfureux.

Crédit photo : alex top

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire