A lire

Huawei propose d’utiliser la 4G pour connecter les vaches

Il est courant de dire, que dans le futur tout le monde sera connecté, mais en fait, on ne se rend pas compte à quel point c’est vrai. A l’occasion du Global Mobile Broadband Forum à Londres, Huawei a annoncé vouloir proposer aux éleveurs, de faire porter des capteurs et carte SIM à leurs troupeaux, afin d’en augmenter le rendement.

Il semble de plus en plus difficile, de faire progresser les nouvelles technologies pour trouver de nouveaux débouchés dans des marchés de plus en plus saturés. Le groupe chinois, semble vouloir agrandir la liste des cibles, car après les humains, ils se tournent de plus en plus vers les objets et maintenant même les animaux.

Tout ceci, peut prêter à sourire, mais Ken Hu, le CEO d’Huawei, a dit très précisément, « et si on vous disait qu’il y a encore un potentiel d’un milliard d’abonnés inexploités dans le monde ? ». Il faisait référence à très exactement 1,2 milliard de têtes de bétail.

Le processus est déjà enclenché, et en Chine, 5 000 bovidés sont déjà équipés d’un petit boîtier porté autour du cou contenant un GPS, un capteur de température et une carte SIM 4G. Ce dispositif, permet de localiser l’animal, et ainsi donner plus de liberté aux bêtes, qui sont dans des grandes exploitations. Il permet aussi de contrôler la santé en permanence, la qualité du lait, et mieux maîtriser les bons moments pour inséminer l’animal ou anticiper également le vêlage.

Ce n’est pas exactement une première, car la société Biopic par exemple, commercialise aussi des colliers connectés. Par contre, Huawei, utilise NB-IoT (NarrowBand-IoT), un standard longue portée, et basse consommation, qui a été mis au point en 2016. Cela fait de ses vaches les premières à utiliser le réseau 4G.

Certaines personnes habitant en France, seront ravies d’apprendre qu’elles sont moins bien connectées que les vaches. Elles seront donc aussi, extrêmement heureuses d’apprendre qu’un millier de moutons testent déjà un nouveau dispositif en Norvège en coopération avec l’opérateur Telia Norway.

Crédit photo : Thomas Loire

 

 

 

 

Laisser un commentaire