A lire

Les tendances technos de consommation pour 2018, et plus encore

Dans un secteur particulièrement rapide et dans une période particulièrement mouvante, il est souvent difficile de faire des pronostics. Pourtant, c’est ce que fait l’observatoire ConsumerLab d’Ericsson, qui publie la septième édition de son rapport sur les dix plus grandes tendances de consommation pour l’année 2018, et même plus tard.

Globalement, le rapport met en avant la volonté de plus en plus affirmée des consommateurs pour que la technologie numérique devienne plus accessible en assimilant le langage corporel, les expressions du visage, et même les intonations de voix. Ils espèrent ainsi pouvoir plus aisément s’adapter, à une technologie, qui évolue à un rythme de plus en plus effréné, et ne plus être obligés d’apprendre à se servir de l’interface de chaque nouvel équipement.

Cela donne, en détaillant, que plus de la moitié des utilisateurs actuels d’assistants vocaux intelligents sont persuadés qu’il faudra passer par une plus grande utilisation de tout le corps pour interagir avec les objets technologiques comme s’ils étaient eux-mêmes des humains. 30 % des personnes interrogées disent qu’à cause des nouvelles technologies elles ont du mal à maintenir leurs compétences à niveau. Cependant, ces personnes perçoivent bien le paradoxe qui fait que ces nouvelles technologies font également de nous instantanément des experts. Par exemple, 46 % estiment qu’internet leur permet d’acquérir, mais aussi d’oublier, des compétences plus rapidement que jamais.

Une autre grosse tendance se retrouve sur le rapport avec l’information et la publicité, notamment sur les réseaux sociaux. La moitié des consommateurs estiment, que l’intelligence artificielle pourrait être utile pour vérifier les faits postés sur les réseaux sociaux. Ils craignent aussi, que la publicité devienne trop présente. Plus de la moitié des utilisateurs de la réalité augmentée/virtuelle, pense que la publicité va devenir tellement réaliste qu’elle va, au final, remplacer les produits eux-mêmes.

Au bout du compte, certaines tendances fortes du présent, ternissent notre vision du futur. 50 % se disent effrayés à l’idée de ne pas être capables de faire la différence entre l’humain et la machine.

Les changements techniques les plus évidents sont tout d’abord, la photo immersive, qui permettrait de pouvoir entrer et marcher dans une photo pour revivre un souvenir. 3 personnes sur 4 pensent que, d’ici à peine 5 ans, elles utiliseront la réalité virtuelle pour se promener dans les photos de leur smartphone. On attend aussi beaucoup de l’évolution des moyens de transport qui devraient intégrer le ciel. 39 % des personnes interrogées pensent, que leur ville aurait besoin d’un réseau routier pour drones et véhicules volants. Il faut aussi noter, que 63 % des consommateurs aimeraient des écouteurs capables de traduire les différentes langues en temps réel. 52 % d’entre eux voudraient pouvoir bloquer les ronflements de leurs proches.

Enfin, il reste toujours dans un coin ce vieux fantasme, qui fait que 32 % des étudiants et des actifs pensent ne pas avoir besoin de travailler pour donner du sens à leur vie. 40 % aimeraient, qu’un robot travaille et gagne de l’argent à leur place, pour avoir plus de temps pour les loisirs.

Crédit photo : Novabuild

 

 

Laisser un commentaire