A lire

Samsung veut faciliter l’utilisation des mots de passe

Pour de plus en plus de sécurité, il faut de plus en plus de mots de passe. Vous êtes tous confrontés à l’impossible mémorisation de tous ces fameux mots, que vous avez choisis pour aller sur tel ou tel site. Et bien sûr, comme on vous l’a bien recommandé, vous avez pris soin de ne pas les noter quelque part.

Tout le monde est confronté à un moment donné à cette problématique, que l’on retrouve partout entre les multiples réseaux sociaux, les messageries professionnelles, les différents services et les applications bancaires ou autres. Les constructeurs cherchent donc sans cesse de nouveaux moyens pour vous éviter de batailler sur la page d’identification, et vous cassez la tête à retrouver ce fichu mot de passe, qui va s’avérer erroné au bout du compte.

Le constructeur coréen Samsung, vient de déposer un brevet dans ce sens. Il s’agit de photographier la paume de la main de son propriétaire avec les capteurs photos dorsaux du téléphone. En effet, cette zone de notre épiderme est parcourue de microsillons, que l’on appelle des crêtes papillaires. Leurs formes ainsi que celles des lignes de la main permettent d’identifier un individu, exactement comme les empreintes du bout des doigts.

L’intérêt de cette technique réside dans sa sûreté. En effet, l’identification nécessite que la paume soit bien à plat face au téléphone, pour y arriver. C’est donc beaucoup moins facile qu’une reconnaissance faciale. Prendre une photo de la main complètement à plat est plus rare, que prendre une photo de votre visage sans que vous vous en rendiez compte.

Samsung envisage aussi dans un deuxième temps, que le mot de passe ne s’affiche pas de manière commune à l’écran, mais plutôt que les caractères apparaissent en réalité augmentés, de manière dispersée, en se servant des lignes dessinées par les sillons de votre paume. Le but étant que l’on ne puisse pas vous espionner en cherchant à lire votre mot de passe par-dessus votre épaule.

Crédit photo : Mike Scops

 

 

Laisser un commentaire