Actualités web

PS: réussir sur l’accessibilité des personnes en situation de handicap

PS: réussir sur l’accessibilité des personnes en situation de handicap

La sénatrice Claire-Lise Campion a remis hier au Premier ministre son rapport “Réussir 2015”, sur l’accessibilité des personnes en situation de handicap, aux bâtiments, logements, établissements recevant du public, à la voirie et aux transports.

Le Parti socialiste tient tout d’abord à saluer la méthode de travail pragmatique et rigoureuse de la sénatrice. Une méthode aussi d’écoute, de concertation et de dialogue qui a permis d’auditionner tous les acteurs concernés, notamment les élus des collectivités, les autorités de transports, les professionnels du tourisme et de la restauration, et le monde associatif.

Huit ans après la loi de 2005, la dynamique est incontestablement lancée mais à quelques mois de l’échéance de 2015, notre pays ne pourra respecter les objectifs fixés. Le Parti socialiste déplore que seulement 15% de travaux en faveur de l’accessibilité aient été réalisés et regrette fortement l’absence de volonté politique sous la mandature précédente. La mise en application de la loi 2005 n’a pas été portée sur le plan politique, aucun suivi sérieux de sa mise en œuvre a été réalisé.

40 pistes de réflexion sont présentées pour mobiliser et réussir 2015. La première d’entre elles concerne la mise en place “d’agendas d’accessibilité programmée” qui permettraient de définir un échéancier de très court terme pour les acteurs locaux.

Parce que l’accessibilité de la cité à tous est plus que jamais indispensable, une meilleure appropriation de ce sujet par la société dans son ensemble est urgente. La proposition de faire de l’année 2014, l’année de la grande cause nationale à l’accessibilité permettrait, entre autres, de renforcer et mobiliser les acteurs. Le renforcement de l’OBIACU (observatoire interministériel de l’accessibilité et de la conception universelle) devrait permettre d’avoir un vrai réfèrent national en matière d’évaluation, de recherche, d’innovation, de centre de ressources. Le Parti socialiste tient à souligner également les propositions telles que le plan d’ensemble de formation des acteurs et la meilleure prise en compte dans la réglementation du handicap sensoriel, mental ou psychique, notamment dans les gares et dans les  établissements recevant le public.

Ce rapport, qui doit être la base de la feuille de route d’un plan d’actions gouvernemental, donne une nouvelle impulsion à la loi de 2005 et permet de faire de l’accessibilité universelle un objectif concret.

source article : www.parti-socialiste.fr

Laisser un commentaire