News Referencement & NTIC

Le Hoox : un smartphone professionnel hautement sécurisé

La société française Bull, spécialisée dans les solutions de sécurité, a annoncé le lancement en janvier prochain de son smartphone baptisée Hoox. “Hautement sécurisé”, il sera vendu au prix de 2.000 euros et destiné à un “usage professionnel”.

Sécurité et confidentialité des données ne seraient pas assurées par les smartphones grand public selon Franck Greverie, vice-président du groupe Bull. “Un téléphone peut être écouté, volé, ou attaqué par des logiciels malveillants. Beaucoup de smartphones sont sécurisés mais ont une porte grande ouverte à cause du système d’exploitation”.

Les porteurs de projets confidentiels et les chercheurs industriels visant la confidentialité de leurs communications pourront désormais se tourner vers le terminal Hoox, un smartphone sécurisé, développé par la société Bull et ses partenaires (dont ERCOM responsable de la technologie Cryptosmart). Tournant sous Android, l’ensemble des composants de Hoox ont été certifiés conformes aux recommandations de l’Agence Nationale de Sécurité des Systèmes d’Information (ANSII).

Terminal 3G fonctionnant avec un abonnement classique, Hoox permettra de crypter les communications. Il sera également possible d’intégrer des applications professionnelles et d’accéder à Internet. Ses concepteurs précisent qu’il sera équipé d’une puce de chiffrement certifiée EAL4+3, d’un capteur biométrique renforçant l’authentification de l’utilisateur, d’un coffre-fort électronique ainsi que d’’un système de gestion anti-intrusion des ports.

Le Hoox ne semble pas viser le même “public” que le terminal ultra-sécurisé Teorem de Thales, qui garantit le secret défense. La raison de sa conception? Franck Greverie avoue que “depuis les révélations d’Edward Snowden”, sa société est de plus en plus sollicité pour du matériel sécurisé.

Laisser un commentaire